Jean-Bernard Ouvrieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jean-Bernard Ouvrieu, diplomate, est né en 1939, à Creil. Diplômé de HEC Paris et de l'IEP Paris, Jean-Bernard Ouvrieu est ancien élève de l'École nationale d'administration (ENA), (promotion Montesquieu, 1964-66).

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père, René Ouvrieu, lotois d'origine, était agrégé d'anglais, et universitaire. Sa mère, Renée Franchet, était directrice de lycée technique et écrivain. (Son livre le plus connu, "Causses", édité par Salingardes à Villefranche-de-Rouergue (12) a été publié en 1946).

Diplômé de HEC Paris et de l'IEP Paris, Jean-Bernard Ouvrieu est ancien élève de l'École nationale d'administration (ENA), (promotion Montesquieu, 1964-66). Il commence sa carrière au service de presse du Ministère des affaires étrangères (1966-68). Il est ensuite chargé de mission aux cabinets de Maurice Couve de Murville puis de Jacques Chaban-Delmas (Premiers ministres) de 1968 à 1971. Il est alors nommé premier secrétaire à la Représentation permanente auprès de la CEE (1971-74), puis chargé de mission à la Délégation à l´aménagement du territoire et à l´action régionale, (Datar) en 1974 et 1975.

Diplomatie[modifier | modifier le code]

S'ouvre alors à lui une carrière diplomatique, il est d'abord deuxième conseiller à l'ambassade de Bagdad (1975-77), puis à Washington (1977-79). En 1979, il est appelé comme directeur adjoint du cabinet de Jean François-Poncet (ministre des Affaires étrangères), puis nommé directeur des relations internationales au Commissariat à l'énergie atomique (CEA) (1980-85),

Gouverneur pour la France de l´Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) de Vienne (1981-85), Il est nommé ambassadeur en Corée de 1985 à 1987 et ministre plénipotentiaire. Directeur des affaires économiques et financières à l´administration centrale du Quai d'Orsay, (1987-89), Il part ensuite comme ambassadeur au Brésil (1989-93), puis au Japon (1993-98, remplacé par Maurice Gourdault-Montagne). De 1998 à 2002, il est le Représentant personnel d'Alain Richard (ministre de la Défense).

Il est Commandeur de l'ordre national de la Légion d'honneur et Officier de l´ordre national du Mérite.

Il est en 2011 vice-président du conseil d'administration de la Fondation franco-japonaise Sasakawa, la branche française de la Nippon Foundation.