Jean-Baptiste de Foucauld

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Foucauld.
Jean-Baptiste de Foucauld en 2009

Jean-Baptiste de Foucauld, né en 1943, est un haut fonctionnaire français qui fut Commissaire au plan. Il est fondateur et président d'associations, spécialiste notamment des questions d'emploi, de lutte contre le chômage et pour la solidarité.

Formation et carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Après une scolarité à l'Institut d'études politiques de Paris et à l'ENA, Jean-Baptiste de Foucauld intègre la Direction du Trésor du Ministère des finances, puis l'Inspection des finances. Sous le gouvernement Mauroy, il fait partie du cabinet du ministre de l'Économie et des Finances Jacques Delors, dont il est proche, et dont il partage la sensibilité politique de chrétien de gauche. De 1992 à 1995, il est Commissaire au plan.

Il est chargé de plusieurs rapports publics, dont un rapport sur l'épargne salariale publié en 2000. Ancien membre du Conseil d'orientation des retraites, du CA de la CNAV, et de Pôle emploi (administrateur), il est actuellement membre du Conseil d'orientation pour l'emploi, du Conseil national de l'information statistique, et président de l’Institut des métiers de France de France Télécom.

Engagement associatif[modifier | modifier le code]

Jean-Baptiste de Foucauld participe aux travaux du club de Jacques Delors Échanges et projets, lieu de réflexion important de la deuxième gauche dans les années 1970. Il est plus tard à la tête de ce club un des successeurs de Delors qui parle de lui comme d'un « indispensable meneur d'hommes et promoteur d'idées »[1].

Il participe à la fondation en 1985 de l'association Solidarités nouvelles face au chômage, dont il a été président de 1985 à 2009. Il en est actuellement l'administrateur.

Il est membre du comité de parrainage de la Coordination pour l'éducation à la non-violence et à la paix. Il est également fondateur et président de l'association Démocratie et spiritualité et un des principaux inspirateurs et porte-parole du Pacte civique lancé par des organisations de la société civile le 14 mai 2011[2].

Il est aussi, depuis mai 2011, président de l'Association des Amis de Pontigny-Cerisy (dont le Centre culturel international de Cerisy-la-Salle est le moyen d'action).

Ouvrages publiés[modifier | modifier le code]

Ouvrages portant notamment sur la crise contemporaine du lien social[modifier | modifier le code]

  • La révolution du temps choisi, ouvrage collectif du club Échanges et projets, avec Laurence Cossé, Albin Michel, 1980
  • La fin du social-colbertisme, éd. P. Belfond, 1991
  • Justice sociale et inégalités (dir., avec Joëlle Affichard), éd. Esprit, 1992
  • Une société en quête de sens (avec Denis Piveteau), Odile Jacob, Paris, 1995
  • Pluralisme et équité : la justice sociale dans les démocraties, Paris, éd. Esprit, 1995
  • Les trois cultures du développement humain, Odile Jacob, Paris, 2002
  • Le chômage, à qui la faute ?, en collab., Éditions de l'Atelier, Paris, 2005
  • Être sage, est-ce bien sage ?, en collab., Éditions de l'Atelier, Paris, 2008
  • Emploi, chômage, précarité : mieux mesurer pour mieux débattre et mieux agir (directeur de publication), Paris, Conseil national de l'information statistique, 2008
  • L’abondance frugale, pour une nouvelle solidarité, Odile Jacob, Paris, 2010

Principaux rapports publics[modifier | modifier le code]

  • Rapport sur l'amélioration de la vie quotidienne des demandeurs d'emploi, 146 propositions pour faciliter le retour à l'emploi (directeur de publication), rapport au Ministre du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle et au Secrétaire d'État auprès du Premier Ministre chargé de l'Action humanitaire, Paris, La Documentation française, 1989
  • La France et l'Europe d'ici 2010 (directeur de publication), Commissariat général du plan, Paris, la Documentation française, 1993
  • Prospective internationale: intégration ou nouvelles scissions ?, Commissariat général du Plan, 1993
  • Le financement de la protection sociale, La Documentation française, 1995
  • Pour une Europe des droits civiques et sociaux, rapport du Comité des sages... (rapporteur), Luxembourg, Office des publications officielles des Communautés européennes, 1996
  • L'épargne salariale au cœur du contrat social (avec Jean-Pierre Balligand), La Documentation française, 2000
  • Pour une autonomie responsable et solidaire, rapport au Premier ministre, Paris, la Documentation française, 2002

Autres publications[modifier | modifier le code]

  • Préfaces, postfaces, colloques, contributions et articles divers
  • La France en prospectives, Paris, O. Jacob, 1996

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Delors, Mémoires, Plon, 2004, p. 116.
  2. Le Pacte civique : un appel à réinventer la démocratie

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]