Jean-Baptiste Pelt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pelt.

Jean-Baptiste Pelt
Image illustrative de l’article Jean-Baptiste Pelt
Biographie
Naissance
Bousse
Décès
Inconnu
Évêque de l’Église catholique
Évêque de Metz

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Jean-Baptiste Pelt, né en 1863 à Bousse (Moselle) et mort à Metz en 1937, consacré évêque le par le cardinal Amette, est le 102e évêque de Metz de 1919 à 1937.

Biographie[modifier | modifier le code]

Âgé de 8 ans lors de l'annexion de la Moselle à l'Empire Allemand, il est le premier évêque de Metz français, après le retour à la France de l'Alsace-Lorraine après la Première Guerre mondiale. Il succède donc à Mgr Benzler, contraint de démissionner en 1919 et qui l'avait choisi comme vicaire général.

Jean-Baptiste Pelt entre à quinze ans au petit séminaire de Montigny-lès-Metz. Il étudie la théologie au séminaire Saint-Sulpice et le droit canonique à Rome. Il est ordonné prêtre à Rome à l'âge de vingt-trois ans. Il est nommé vicaire à la paroisse Saint-Martin de Metz, le 8 octobre 1887[1], puis professeur au grand séminaire de Metz. Il en devient ensuite le supérieur. Ses qualités intellectuelles le font remarquer par Mgr Benzler, évêque de Metz.

Auteur de nombreux textes et ouvrages théologiques ou sur la cathédrale de Metz[2], il est le grand-oncle du scientifique Jean-Marie Pelt.

Il eut pour successeur Joseph-Jean Heintz.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice biographique
  2. [1] Notice sur le catalogue de la bibliothèque nationale de France

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :