Jean-Baptiste Lucien Grisons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean-Baptiste Lucien Grisons
Biographie
Naissance
Décès
(à 69 ans)
Saint-Omer[1]
Nationalité
Activité
Autres informations
Instrument
Orgue (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Jean-Baptiste Lucien Grisons (1746-1815) est un musicien français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Lens en 1746 et mort en 1815, il est maître de chapelle à Saint-Omer de 1775 à 1787. Organiste et compositeur prolifique (172 œuvres composées durant ces douze années), il crée notamment en 1787 sur le grand orgue de la cathédrale Notre-Dame de Saint-Omer un oratorio intitulé Esther inspiré du Livre d'Esther de l'Ancien Testament. L'air du début de cet oratorio, n'est pas sans rappeler[2] la mélodie connue de l'hymne national de la France, La Marseillaise (chant patriotique de 1792) par Rouget de l'Isle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Relevé généalogique sur Geneanet
  2. Arthur Loth, La Marseillaise : enquête sur son véritable auteur, Nouvelles Editions Latines, , 158 p. (ISBN 978-2-7233-0458-0, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]