Jean-Baptiste Kempf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean-Baptiste Kempf
Image dans Infobox.
Jean-Baptiste Kempf en 2021
Fonctions
Directeur de la technologie
Blade
-
Président
VideoLAN
depuis
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (38 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Site web
Distinction

Jean-Baptiste Kempf, né le [1], est un ingénieur informaticien français, contributeur majeur du projet VideoLAN ainsi que du logiciel VLC.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un professeur en macroéconomie, Jean-Baptiste Kempf fréquente le lycée Henri-IV, passe un baccalauréat scientifique, étudie en classe préparatoire aux grandes écoles puis intègre l'École centrale Paris en . Il en sort diplômé en 2006, spécialité Informatique et Télécommunication[2].

Il commence son travail sur VideoLAN, un projet de deuxième année d'études à l'École centrale[3], et sur VLC en [4],[5]. Il s'investit dans l'association VIA Centrale Réseaux en tant que vice-président[6], qui travaille à l'amélioration du réseau informatique des étudiants[7]. Pour donner au projet une indépendance de l'École centrale, il fonde en l'association VideoLAN[8],[9] dont il est depuis le président[10].

En , il crée l'entreprise Videolabs qui vend des services autour de VLC et soutient financièrement le développement du logiciel[4].

En , il est nommé directeur de la technologie chez Blade, replaçant Arnaud Lamy[11],[12]. Lors de la reprise de Blade par OVHcloud en 2021, celui-ci est démis de ses fonctions de CTO[13].

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • En 2018, Jean-Baptiste Kempf reçoit la médaille de l’ordre national du Mérite pour 12 ans de services dans le monde associatif et le développement informatique[14].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. CV Personnel de Jean-Baptiste Kempf.
  2. « Diplômes de l'École centrale Paris », sur Centrale Supélec Alumni (consulté le )
  3. Vincent Hermann, « Interview de Jean-Baptiste Kempf de l'équipe de VLC », Next INpact,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. a et b Marylou Magal, « Jean-Baptiste Kempf : VLC, la success-story d'un entrepreneur français », Le Point,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. « Les petits génies français derrière le logiciel VLC », sur start.lesechos.fr, (consulté le )
  6. (en) Jean-Baptiste Kempf, « Projets », sur www.jbkempf.com (consulté le )
  7. Delphine Roucaute, « VLC, le succès du lecteur "made in France" », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. Elisa Braun, « Un développeur du logiciel VLC et un hacker français nommés chevaliers de l'Ordre du Mérite », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. « L’irrésistible ascension du lecteur vidéo « VLC », une révolution française », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. (en) VideoLAN, « Free Software and Open Source video streaming solution for every OS! », sur videolan.org (consulté le )
  11. David Legrand, « Blade nomme de nouveaux CEO et CTO pour relancer Shadow », Next INpact,‎ (lire en ligne, consulté le )
  12. David Legrand, « Jean Baptiste Kempf (VLC), nouveau CTO de Blade : « pourquoi je crois en Shadow » », Next INpact,‎ (lire en ligne, consulté le )
  13. Clarisse Treilles, « Reprise de Blade (Shadow) : Le tribunal a choisi l'offre d'Octave Klaba », sur ZDNet, (consulté le )
  14. Julien Lausson, « VLC : la France remet la médaille de l’ordre national du Mérite au fondateur de VideoLAN », Numerama,‎ (lire en ligne, consulté le )

Lien externe[modifier | modifier le code]