Jean-Baptiste Harang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Harang.
Jean-Baptiste Harang
Description de cette image, également commentée ci-après
Jean-Baptiste Harang en 2002.
Naissance (69 ans)
Chaulgnes
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français

Œuvres principales

Jean-Baptiste Harang, né le au « Riot », commune de Chaulgnes dans la Nièvre, est un écrivain et journaliste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Baptiste Harang a étudié à l'université de Nanterre. Il entre en 1978 comme journaliste à Libération avant d'y devenir critique littéraire de 1998 à 2007[1]. Il travaille ensuite pour Le Magazine littéraire.

Il commence en 1993 une carrière d'écrivain avec son premier roman Le Contraire du coton et reçoit en 2006 le prix du Livre Inter pour La Chambre de la Stella, roman autobiographique dont l'intrigue se situe à Dun-le-Palestel (dans la Creuse), village d'origine de sa famille paternelle.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tous les articles de Jean-Baptiste Harang dans Libération.
  2. « Dantzig et Harang, prix Giono 2010 », sur http://www.livreshebdo.fr (consulté le 14 octobre 2010).
  3. Sur l'Affaire Habib Grimzi.
  4. « Jours de Mai - Editions Verdier », Editions Verdier, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]