Jean-Baptiste Estrade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Estrade (homonymie).

Jean-Baptiste Estrade, mort à Bazas le , est un receveur des contributions indirectes français.

Il fut un lourdais et témoin des apparitions mariales de 1858 à Lourdes. Il fut mandaté par le curé Peyramale pour observer la suite des évènements et témoigna maintes fois à propos des apparitions de Bernadette Soubirous.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Baptiste Estrade était receveur des contributions indirectes à Lourdes en 1858. Il fut délégué observateur par le curé de Lourdes en 1858, ce qui lui permit d'être rapidement convaincu de la sincérité des allégations de Bernadette Soubirous. Il séjourna à Lourdes jusqu'en 1860. Muté à Bordeaux, il se retira à Bazas en 1868, où il mourut le . Il habita toute sa vie avec sa sœur Emmanuélite (morte en 1891), célibataire comme lui.

En 1884, à la demande du père Sempé (supérieur des Chapelains de Lourdes), Jean-Baptiste Estrade commença à rédiger son histoire relative aux apparitions de la Vierge Marie, occupant ainsi les loisirs de sa retraite (1885). C'était en effet un témoin oculaire de premier plan. Il avait déjà rédigé ses souvenirs en 1858, puis en 1878. Son œuvre, remaniée plus de vingt fois (au comptage de 1989), est actuellement éditée aux éditions de l'Œuvre de la Grotte (Lourdes), sous le nom de Les apparitions de Lourdes. Souvenirs intimes d'un témoin.

Il a d'autre part témoigné en toutes sortes d'occasions, par écrit ou par oral, sur les apparitions de Lourdes.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Baptiste Estrade, Les apparitions de Lourdes. Souvenirs intimes d'un témoin, Lourdes, Éditions de l'Œuvre de la Grotte, 1989.
  • Ruth Harris, Lourdes : la grande histoire des apparitions, des pèlerinages et des guérisons, Lattès, 2001, p. 24.