Jean Baptiste Cordonnier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Jean-Baptiste Cordonnier)
Jean Baptiste Cordonnier
Image dans Infobox.
L'église Saint-Maclou à Haubourdin
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
Jean-Baptiste CordonnierVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Enfant

Jean Baptiste Cordonnier, né à Haubourdin le et mort à Lille le est un architecte français.

Premier d'une famille d'architectes, il est le père de Louis Marie Cordonnier (1854-1940) et le grand-père de Louis-Stanislas Cordonnier (1884-1960).

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille et formation[modifier | modifier le code]

Acte de naissance de Jean Baptiste Ferdinand Cordonnier.

Jean Baptiste Ferdinand Cordonnier est né le à Haubourdin du mariage de Jean Baptiste Joseph Cordonnier et de Catherine Philippine Joseph Lhermitte[1].

Il se forme à l'architecture à l'école des Beaux-Arts de Paris, promotion 1845, où il est élève de Pierre-Joseph Garrez.

Le à Haubourdin, il épouse Rosalie Cambron. De ce mariage naissent cinq enfants dont Louis Marie Cordonnier qui sera également architecte.

Carrière artistique[modifier | modifier le code]

Il ouvre un cabinet dans sa ville natale en 1849. Sa notoriété est telle qu’on lui passe commande de l’hôtel de ville de Loos, avec son beffroi. Il puise ses sources d’inspiration dans les exemples régionaux auxquels il adapte les matériaux nouveaux.

Il est membre fondateur de la société des architectes du Nord en 1868[2].

Il meurt en 1902; son fils Louis Marie et son petit-fils Louis-Stanislas prennent la relève.

Principales réalisations[modifier | modifier le code]

Jean Baptiste Cordonnier a dessiné les plans de plusieurs bâtiments, dont :

  • à Haubourdin, l'église Saint-Maclou, l'hôpital et la chapelle (1878) ;
  • à Loos-lez-Lille, l'hôtel de ville et le beffroi [3] ; commandité par la ville, c'est son fils Louis-Marie qui s'attelle à la tâche, premier édifice d'une longue série.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Jean Baptiste Cordonnier », sur le site Geneanet (consulté le 5 septembre 2017).
  2. Mention de l'impétrant page 105.
  3. « Hôtel de ville », notice no PA59000070.