Jean-Baptiste Buterne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Baptiste Buterne
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Autres informations
Instrument
Orgue (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Jean-Baptiste Buterne, né à Toulouse vers 1650, mort à Paris le , est un organiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père Jan Buterne était organiste.

Jean-Baptiste est nommé organiste à Saint-Étienne-du-Mont à Paris en 1674. Il quitte ce poste en 1726 et est remplacé par Claude-Nicolas Ingrain.

Il est nommé organiste de la chapelle du Roi en 1678, quartier d’avril, en même temps que Lebègue, Thomelin et Nivers, poste qu’il occupe jusqu’en 1702. C’est Garnier, l’organiste de Saint-Louis-des-Invalides qui lui succède.

En 1673, il succède à Henri Du Mont à l’orgue de Saint-Paul; il y reste jusqu’en 1726. Daquin lui succède.

Son fils, Charles Buterne, écuyer, maître de clavecin de la duchesse de Bourgogne et organiste, a laissé quelques compositions et une méthode d’apprentissage de la musique.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Petites Règles pour l’accompagnement, manuscrit conservé à la Bibliothèque Sainte-Geneviève.

Références[modifier | modifier le code]

  • Marc Honegger, Dictionnaire de la musique : les hommes et leurs œuvres, Éditions Bordas, coll. « Science de la Musique », , 1232 p. (ISBN 2-04-010721-5)
  • Georges Servières. Document inédits sur les Organistes français des XVIIe et XVIIIe siècles, Paris, Schola Cantorum, v. 1925.

Liens externes[modifier | modifier le code]