Jean-Baptiste Baudoin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Baptiste Baudoin
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 44 ans)
JunivilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Religion

Jean-Baptiste Baudoin (Juniville, le - ?, le ) est un prêtre catholique français, missionnaire en Islande.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Baptiste Baudoin fut envoyé en Islande en 1858, pays dans lequel Bernard Bernard est en mission depuis l'année précédente ; ce sont les premiers prêtres catholiques en Islande après la Réforme protestante. Pour faciliter le travail d'évangélisation, ils décident de passer à Reykjavik, où en 1859 ils ont acheté une parcelle de terrain avec ferme dans la région appelée Landakot[1]. Dans la même zone ils ont construit une petite chapelle en 1864 ; quelques années plus tard, a été érigée une petite église en bois dédiée au Sacré-Cœur de Jésus. La cathédrale-basilique du Christ-Roi de Reykjavík n'a été bâtie qu'en 1929.

En 1875, il a quitté l'Islande.

Au cours de sa mission, il a écrit plusieurs ouvrages pour la défense de l'Église catholique, y compris ceux en conflit avec le théologien islandais Magnús Eiríksson (en) (1806-1881).

Le travail d'évangélisation a été fortement limité, du fait de l'interdiction du prosélytisme en vigueur jusqu'en 1874.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Útskýring um trú katólsku kirkjunnar í þeim trúaratriðum, þar sem ágreiningr er milli hennar og mótmælenda, Reykjavík, 1865.
  • [anon.], Svar hinna katólsku presta upp á 1. bréfið frá París eptir Eirík Magnússon. Hvað segir sagan um Parísarbréfið?, Reykjavík, 1866
  • Jesús Kristr er guð. Þrátt fyrir mótmæli herra Magnúsar Eiríkssonar, Reykjavík, 1867
  • [anon.], Er það satt eðr ósatt, sem hra Jónas Guðmundsson segir um bækling vorn: "Jesús Kristr er Guð" o. s. frv.?, Reykjavík, 1867
  • Til Íslendinga : um Lestrarbók handa alþýðu, eftir séra Þórarinn Böðvarsson, Reykjavík, 1875

Remarques[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Gerard Schreiber, Eirík Magnússon. An Opponent of Martensen and an Unwelcome Ally of Kierkegaard en Jon Stewart, Kierkegaard and His Danish Contemporaries – Theology, Vol. 7, Tome II, Ashgate, 2009, 53
  • (en) Dag Stromback, The Conversion of Iceland: A Survey, London, 1975
  • (is) Gunnar F. Guðmundsson, Kaþólskt trúboð á Íslandi 1857-1875, Sagnfræðistofnun Háskóla Íslands, Reykjavík, 1987
  • (de) St. Ansgar. Jahrbuch des St.-Ansgarius Werkes, Köln, 1983, pp. 70–81
  • (de) Alois Arnstein Brodersen, Die Nordpolmission. Ein Beitrag zur Geschichte der katholischen Missionen in den nordischen Ländern im 19. Jahrhundert, Münster, 2006, pp. 48–54