Jean-Baptiste Barrès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barrès.
Jean-Baptiste Barrès
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 64 ans)
VosgesVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité

Jean-Baptiste Auguste Barrès, né le à Blesle (Auvergne), mort en janvier 1849 à Charmes-sur-Moselle (Lorraine), est un officier chasseur vélite dans la Garde impériale napoléonienne. Il écrit ses souvenirs, Souvenirs d'un officier de la Grande Armée, publiés en 1923 par son petit-fils l'écrivain Maurice Barrès. Ces souvenirs pris au jour le jour sur de petits carnets racontent son itinéraire au travers de ses journées de marche et cantonnements, en France, en Allemagne, ainsi qu'en Pologne, Prusse, Italie, Espagne et Portugal. Ces notes deviendront une référence historique de grand intérêt.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Baptiste Barrès s'engage le au corps de vélites de la garde consulaire au Puy. Simple soldat et fidèle de Napoléon, il sera un témoin oculaire et décrira avec précision le sacre de l'Empereur. Officier de la Grande Armée, il participe aux batailles napoléoniennes d'Ulm, d'Austerlitz (1805), Iéna, Eylau, et Tilsitt.

  • Promu sous-lieutenant au 16e régiment d'infanterie légère.
  • Promu capitaine le 19 avril 1812, il rejoint début 1813 la grande armée, avec le grade de capitaine du 3e bataillon du 47e régiment des voltigeurs[1].

Le , Jean-Baptiste Barrès prend une disponibilité pour attendre sa retraite et se retire à Charmes-sur-Moselle au grade de lieutenant-colonel.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Baptiste Auguste Barrès, Souvenirs d'un officier de la grande armée, Paris, Plon, Nourrit et Cie, (lire en ligne), p. 153