Jean-Augustin Franquelin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean-Augustin Franquelin
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 40 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Jean-Augustin Franquelin (ou Jean-Auguste) est un peintre français né en 1798 à Coulonvillers (Somme), mort en 1839.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Augustin Franquelin a étudié à l'École des Beaux-Arts de Paris en 1812 en tant qu'élève de Jean-Baptiste Regnault[1]. Il a exposé au Salon de Paris de 1819 à 1839 et, en 1827, a été récompensé par une médaille d'argent[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Bourg-en-Bresse, musée de Brou, Jeune femme devant son miroir.
  • Coulonvillers, (Somme), église Saint-Gervais, Christ aux liens[2].
  • Paris, musée du Louvre, Ossian unit Oïna-Morul et Thormod.
  • Paris, musée du Louvre, La Réponse à la lettre, 1827.
  • Paris, ministère de la Défense, Contrôle général des armées, La Prise de Brisach, déposé en 1976 par le musée national du château de Versailles[3].
  • Musée de Grenoble, La jeune mère 1834

Divers[modifier | modifier le code]

Les Postes togolaises émirent un timbre reproduisant une œuvre de Franquelin : La Lettre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Jean-Augustin Franquelin », extrait de la notice dans le dictionnaire Bénézit, sur Oxford Art Online, (ISBN 9780199773787)
  2. Le Courrier picard, édition Picardie maritime, « Coulonvillers, une année dense en travaux », 21 janvier 2017, p. 12.
  3. Cette œuvre doit être à l' Hexagone Balard.

Sur les autres projets Wikimedia :

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]