Jean-Alfred Fournier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fournier.
Jean-Alfred Fournier
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
à ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
à ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Pays de nationalité FranceVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Formation Université de ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Profession Médecin, historien et professeur d'université (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Jean-Alfred Fournier, né le à Paris et mort le dans la même ville, est un médecin dermatologue français spécialisé en vénérologie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Interne à l'hôpital du Midi sous la direction de Philippe Ricord, il se spécialisa rapidement dans les maladies sexuellement transmissibles, notamment le chancre mou, la gonorrhée et la syphilis. En 1867, il travailla avec Augustin Grisolle. Il fut chef de service à l'Hôtel-Dieu de Paris (1868-1876) puis à l'hôpital Saint-Louis jusqu'en 1880.

Travaux[modifier | modifier le code]

Sa principale contribution fut de décrire la syphilis congénitale en 1883. Les « signes de Fournier » désignent des cicatrices particulières de la bouche présentes chez les patients souffrant de cette maladie.

Il a aussi laissé son nom à la gangrène de Fournier, qu'il a présentée en 1883, même si la maladie avait déjà été décrite en 1764 par un autre médecin du nom de Baurienne.

Alfred Fournier a été le premier à identifier l'origine syphilitique du tabes (1876).

Éponymie[modifier | modifier le code]

Œuvres et publications[modifier | modifier le code]

  • Recherches sur la contagion du chancre, A. Delahaye (Paris), 1857, disponible sur Gallica.
  • De la contagion syphilitique, [thèse de médecine de Paris n° 24, 1860], Rignoux (Paris), 1860, Texte intégral.
  • Instruction hygiénique et médicale à l'usage du personnel de MM. Vitali, Picard, Charles et Cie (chemins de fer de l'Italie méridionale), Seringe frères (Paris), 1864, disponible sur Gallica.
  • Recherches sur l'incubation de la syphilis, A. Delahaye (Paris), 1865, disponible sur Gallica.
  • De la syphilide gommeuse du voile du palais : leçon clinique, [Clinique médicale de l'Hôtel-Dieu], impr. de A.-E. Rochette (Paris), 1868, disponible sur Gallica.
  • Dégénérescence syphilitique de la glande sublinguale, G. Masson (Paris), 1875, disponible sur Gallica.
  • Titres et travaux scientifiques, [Candidature à l'Académie de médecine, section de pathologie médicale], Impr. de E. Martinet (Paris), 1876, Texte intégral.
  • De la pseudo-paralysie générale d'origine syphilitique, V.-A. Delahaye (Paris), 1878, disponible sur Gallica.
  • La syphilis du cerveau, G. Masson (Paris), 1879, Texte intégral.
  • Clinique de l'hôpital de Lourcine. Leçons sur la syphilis, étudiée plus particulièrement chez la femme, A. Delahaye et E. Lecrosnier (Paris), 1881, disponible sur Gallica.
  • De l'Ataxie locomotrice d'origine syphilitique (tabès spécifique), leçons cliniques professées à l'hôpital Saint-Louis, G. Masson (Paris), 1882, disponible sur Gallica.
  • Leçons sur la période praetaxique du tabès d'origine syphilitique, G. Masson (Paris), 1885, disponible sur Gallica.
  • La syphilis héréditaire tardive, avec 31 figures par Alfred Forgeron, Masson (Paris), 1886, disponible sur Gallica.
  • Tabès d'origine hérédo-syphilitique probable : fracture spontanée, A. Delahaye et E. Lecrosnier (Paris), 1886, disponible sur Gallica.
  • Leçons sur la syphilis vaccinale, Lecrosnier et Babé (Paris), 1889, Texte intégral.
  • Syphilis et mariage : leçons professées à l'hôpital Saint-Louis, (2e édition), G. Masson (Paris), 1890, disponible sur Gallica.
  • L'hérédité syphilitique : leçons cliniques, recueillies et rédigées par le Dr. P. Portalier, G. Masson (Paris), 1891, Texte intégral.
  • Les affections parasyphilitiques, Rueff (Paris), 1894, disponible sur Gallica.
  • Les chancres extra-génitaux, Fournier Alfred, 1832-1914, et Fournier Edmond, 1864-1938, Rueff (Paris), 1897, Texte intégral.
  • Traité de la syphilis, Tome 1, J. Rueff (Paris), 1898-1901, disponible sur Gallica.
  • Traité de la syphilis, Tome 2, J. Rueff (Paris), 1898-1901, disponible sur Gallica.
  • Traité de la syphilis, Tome 3, J. Rueff (Paris), 1898-1901, disponible sur Gallica.
  • Exposé des titres, [Paris, Impr. Chamerot], 1901, Texte intégral.
  • Clinique des maladies cutanées et syphilitiques (hôpital Saint-Louis), De l'Abolitionnisme, impr. de J. Gainche (Paris), 1902, disponible sur Gallica.
  • Prophylaxie de la syphilis, J. Rueff (Paris), 1903, disponible sur Gallica.
  • Ligue contre la syphilis, Société française de prophylaxie sanitaire et morale, C. Delagrave (Paris), 1904, disponible sur Gallica.
  • Danger social de la syphilis, C. Delagrave (Paris), 1905, disponible sur Gallica.
  • Pour en guérir, C. Delagrave (Paris), 1907, disponible sur Gallica.
  • Traitement de la syphilis, Vigot frères (Paris), 1909, disponible sur Gallica.
  • Syphilis secondaire tardive, Vigot frères (Paris), 1911, disponible sur Gallica.
Traductions
  • Fracastor (Girolamo Fracastoro) (1478 ou 1483 - ), La syphilis (1530) - Le mal français (extrait du livre De contagionibus, 1546), A. Delahaye (Paris), 1869, Texte intégral.
  • Jacques de Béthencourt (XVIe siècle) : Nouveau Carême de pénitence et purgatoire d'expiation à l'usage des malades affectés du mal français ou mal vénérien... ; suivi d'un Dialogue où le mercure et le gaïac exposent leurs vertus et leurs prétentions rivales à la guérison de ladite maladie... (1527), V. Masson et fils (Paris), 1871, disponible sur Gallica.
  • Giovanni de Vigo (1460?-1525) : Le mal français (1514), G. Masson (Paris), 1872, disponible sur Gallica.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Georges Androutsos, Lazaros Vladimiros: «Le fondateur de la syphiligraphie Alfred Fournier (1832—1914) et sa lutte contre la syphilis», in: Andrologie, March 2007, Volume 17, Issue 1, pp 80–87.
  • (en) Haas L.: «Jean Alfred Fournier (1832-1914)», in:in: J Neurol Neurosurg Psychiatry,1998 September; 65(3): 373. [www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2170238/pdf/v065p00373.pdf Texte intégral]
  • (en) M A Waugh, « Alfred Fournier, 1832-1914, His influence on venereology », British Journal of Venereal Diseases, vol. 50(3),‎ , p. 232–236 (lire en ligne)
  • Alain Corbin : «L'hérédosyphilis ou l'impossible rédemption. Contribution à l'histoire de l'hérédité morbide», in: Romantisme, 1981, n°31. Sangs. pp. 131–150, Texte intégral. doi : 10.3406/roman.1981.4477

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]