Jean-Alexandre Chertier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean-Alexandre Chertier
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Française
Activité
Distinctions

Jean-Alexandre Chertier (né en 1825 et mort le [1]) est un orfèvre parisien du XIXe siècle, actif entre 1857 et 1890[2] et auteur de nombreux objets liturgiques[3].

Il a notamment réalisé le ciborium de la basilique Saint-Martin de Tours en 1864[4], l'autel de la vierge de la cathédrale Saint-Gatien de Tours en 1873[5] ainsi que plusieurs pièces basées sur des dessins de Viollet-le-Duc telles qu'une colombe pour les Saintes Huiles offerte au trésor de la cathédrale Notre-Dame de Paris[6] par Napoléon III[7].

Il est enterré avec sa femme au cimetière du Montparnasse (2e div. Ire section) dans une tombe surmontée d'un médaillon en marbre du sculpteur Lepind[1].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Nouvelles archives de l'art français, t. XIII, Paris, Charavay frères, , 425 p. (lire en ligne)
  2. Période d'insculpation de son poinçon.
  3. Liste des œuvres de Jean-Alexandre Chertier sur le site du Ministère de la Culture (consulté le 4 juillet 2010).
  4. Fiche IM37000372 de la base Mérimée relative au Ciborium de la Basilique Saint-Martin de Tours (consultée le 4 juillet 2010).
  5. Fiche IM37000582 de la base Mérimée relative à l'autel de la vierge de la cathédrale Saint-Gatien de Tours (consultée le 4 juillet 2010).
  6. Photo sur le site de la Réunion des musées nationaux (consultée le 4 juillet 2010)
  7. Fiche PM75000805 de la base Mérimée relative à la colombe de baptême (consultée le 4 juillet 2010).
  8. Émile Bergerat, Les Chefs-d'œuvre d'art à l'Exposition universelle, Tome 2, Paris, 1878.

Sur les autres projets Wikimedia :