Jean-Albert Guénegan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Albert Guénégan
Jean Albert Guénéganen balade.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (64 ans)
MorlaixVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Jean-Albert Guénégan est un poète breton né le à Morlaix où il vit[1].

Il a publié de nombreux recueils : Les rives de soi, Une moitié de ciel, Poème à demeure et un livre poignant consacré à l’impensable horreur du monde carcéral : Pontaniou les barreaux[2].

Il a été président du comité Tristan Corbière lors du 150e anniversaire de la naissance du poète. Vient d'obtenir la création d'un timbre poste philatélique de collection à l'effigie de Tristan Corbière[3].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Du baume aux cœurs (Editions Les montagnes noires 2018)[4],[5]
  • Elle a frappé à ma porte, une pensée pour Charles Le Quintrec Editinter éditions, 2017[6]
  • Les poings, dans mes poches crevées, Editinter éditions, 2016[7]
  • Poétique de la terre à la mer, Editinter éditions (2014)[8]
  • Wrach à la ronde: livre d'artiste avec Jean Pierre Blaise (2014)[9]
  • Crépusculaire : livre d'artiste avec Michel Remaud[10] Izella éditions (2014)
  • Sans adresse, l'automne Editinter éditions (2012)[11]
  • Matins, livre d'artiste, Izella Editions 2012
  • Traversée d'océans, voix poétiques de Bretagne et de Bahia[12], Editions Lanore 2012
  • Trois espaces de liberté, Éditinter éditions[13], 2011
  • Saison de prière, livre d'artiste en collaboration avec Véronique Agostini, artiste peintre plasticienne, 2010
  • Conversation à voix rompues, échange épistolaire avec Jean Claude Tardif, Éditions Editinter[14], septembre 2009
  • Ultime écriture, livre d'artiste, traduit en arabe par Mohamed Idali, publié à l'occasion du 90e anniversaire de la mort de Victor Segalen, mai 2009
  • Dimitri et les livres, récit autobiographique, Éditions La Clé du jardin, 2008
  • Un jardin sous la neige (hiver), murmure (printemps), les jardins de Trévarez (été), Bohême automnale (automne), livres d'artiste en collab. avec Véronique Agostini, plasticienne, 2008
  • Si patiente était la neige, recueil de poèmes, Éditions Anagrammes, 2004[15]. Traduit en italien par Franco Martino sous le titre Se paziente era la neve, 2007
  • L'Homme debout, peintures de André Jolivet, Voltije éditions, 2004
  • Visage d’un jour, préf. de Charles Le Quintrec, Caractères, 1992
  • Le temps des jeudis, La Part commune, 2003
  • Pontaniou les barreaux, graffitis du monde carcéral, préf. de Marylise Lebranchu, La Part commune, 2002
  • Poèmes d’Armor et d’Estremadura [et] Neuf poèmes de la Bretagne, éd. bilingue français-portugais, Éd. Diferença, 2000
  • Quinta-feira azul de sonho : un jeudi bleu de songe, éd. bilingue portugais-français, Éd. Diferença, 2000
  • Eon ou le livre de la mémoire, poèmes de Jean-Albert Guénégan sur des sculptures de Kito, Ere, 1999
  • Un jeudi bleu de songe : Ur yaouvez c'hlas a hunvre, éd. bilingue français-breton, Éd. du Petit véhicule, 1998
  • Poème à demeure, Le milieu du jour, 1996
  • Une moitié de ciel, An Amzer, 1989
  • Les rives de soi, auto édition, 1987

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]