Jayne Cobb

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Adam Baldwin en 2005 à la première du film Serenity.

Jayne Cobb est un personnage de la franchise Firefly (la série télévisée Firefly, le film Serenity et les comics Serenity). Il est joué par Adam Baldwin, qui a remporté en 2006 le SyFy Genre Award du meilleur acteur de second rôle/Télévision pour ce rôle[1]. C'est un mercenaire, membre de l'équipage du Serenity.

Histoire[modifier | modifier le code]

Jayne est un homme à la carrure impressionnante (Baldwin mesure 1,93 m), donnant au premier abord l'impression d'une brute mais qui fait régulièrement usage de bon sens et de ruse. Il est d'une loyauté douteuse vis-à-vis de ses camarades d'équipage. Adam Baldwin décrit son personnage comme « Sexe. Muscle. Humour. Truandage. Jayne. » Il le qualifie également de « gars pratique », expliquant son utilisation d'humour noir en expliquant qu'en cas de danger, il y a le choix entre « paniquer, pleurer et souiller son pantalon, ou faire une blague et essayer de survivre. »[2].

Bien que se comportant souvent de manière brutale et simpliste, il montre parfois un caractère plus complexe et sensible. Dans le premier épisode Les Nouveaux Passagers, Jayne se joint à Book au moment de dire les grâces en silence. Dans Le Message, il est révélé que Jayne envoie l'argent gagné dans ses activités mercenaires à sa mère, qui l'utilise pour prendre soin d'un enfant malade nommé Mattie. Dans le même épisode, il porte fièrement un bonnet tricoté orange et jaune avec oreilles et pompon orange, juste parce que sa mère le lui a fait spécialement pour qu'il ne prenne pas froid alors qu'il voyage à travers l'espace, malgré les gentilles moqueries de ses camarades d'équipage. Adam Baldwin a vendu aux enchères le bonnet original utilisé dans la série lors d'une vente de charité au profit de la Marine Corps–Law Enforcement Foundation, pour un montant de 4 707,57 dollars[3] et la Fox affirme posséder la propriété intellectuelle sur ce bonnet pour faire cesser le marché naissant de production de répliques[4].

Dans Intrusion il éprouve de la honte après avoir vendu Simon et River Tam, et montre un franc dégoût quand il apprend ce que l'Alliance a fait à River. Dans Le Message, il est visiblement en colère quand il voit des parents récupérer le cadavre de leur fils et dans De la boue et des hommes, quand un jeune homme lui sauve la vie en sautant devant un tir de fusil qui lui était adressé. Jayne a également montré de la peur devant tout ce qui concerne les Ravageurs, une population de sauvages cannibales, ainsi que devant ce qu'il considère comme une mort inhumaine, comme être jeté dans l'espace. Dans La Panne, Jayne touche curieusement le gâteau d'anniversaire de Simon. Les commentaires DVD des épisodes La Panne et Histoires anciennes indiquent qu'Adam Baldwin a ajouté une compulsion tactile au personnage. Jayne tend à toucher, sentir et goûter les choses qui l'entoure, étant en contact permanent à son environnement. Même s'il a quelques coups d'un soir, Jayne n'est engagé dans aucune relation à long terme, bien que Whedon mentionne dans les commentaires du film Serenity qu'il a un faible pour Kaylee. Ses sentiments pour elle peuvent être vus dans l'épisode pilote, quand il observe son opération chirurgicale, ainsi que dans son hostilité envers Simon, dont Kaylee est visiblement amoureuse. Jayne est dédaigneux envers Simon et River, qu'il voit comme un danger pour sa sécurité car ils pourraient attirer sur eux l'Alliance.

Jayne possède dans sa cabine un large arsenal, dont l'arme la plus puissante est un énorme fusil d'assaut surnommé Vera, qu'il essaie de troquer avec Mal contre Saffron, l'« épouse » de ce dernier dans La Femme du commandant. Il porte également souvent un dérivé de revolver LeMat, et a dans le film Serenity une mitrailleuse surnommée Lux.

Revolver LeMat, modèle dont dérive l'arme utilisée par Jayne dans la série.

Jayne est considéré comme une sorte de Robin des Bois par les habitants de Canton sur la Lune de Higgins (dans l'épisode De la boue et des hommes), qui lui ont érigé une statue au centre de la ville et chantent une chanson dédiée au « héros de Canton, l'homme qu'ils appellent Jayne » (The Ballad of Jayne Cobb), qui raconte comment « il volait au riche pour donner aux pauvres ». En réalité, Jayne a doublé son partenaire Stitch Hessian et a été forcé de jeter l'argent pour pouvoir s'échapper. Jayne finit par accepter l'hospitalité des habitants de la ville, mais se sent coupable qu'ils voient ses actions intéressées comme héroïques.

Conception du personnage[modifier | modifier le code]

Casting[modifier | modifier le code]

Costumes[modifier | modifier le code]

Réception et héritages[modifier | modifier le code]

Critique et analyse[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]