Jay Lorsch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jay William Lorsch (né en 1932) est un théoricien des organisations américain et professeur à la Harvard Business School. Il est connu pour avoir contribué au développement des théories de la contingence des structures organisationnelles.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Saint Joseph dans le Missouri, Lorsch grandit à Kansas City, où il est diplômé en 1950 à la Pembroke Country-Day School (en). Il obtient en 1954 son doctorat en administration des affaires à la Harvard Business School, où il commence sa carrière universitaire en 1965[1].

Avec Paul R. Lawrence, Lorsch a été récompensé pour le livre Organization and Environment[2], élu meilleur livre de management de l'année en 1969.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Années 1970

  • Paul Lawrence et Jay Lorsch, Adapter les structures de l'entreprise, préface de Michel Crozier, Éditions d'Organisation, 1973
  • Understanding Management (1978)

Années 1980

  • Jean-Paul Scheid, Les grands auteurs …, p. 42-47
  • Organizational Behavior (1987)
  • Pawns or Potentates: The Reality of America's Corporate Boards (1989)

Années 2000

  • Aligning the Stars: How to Succeed When Professionals Drive Results (avec Thomas J. Tierney) (2002)
  • Back to the Drawing Board: Designing Boards for a Complex World (avec Colin B. Carter) (2003)
  • Restoring Trust in American Business (Leslie Cohen Berlowitz (en) et Andy Zelleke eds.) (Cambridge: MIT Press, 2005)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) The John S. Bowman (1995) "Jay William Lorsch" in Cambridge Dictionary of American. Cambridge University Press.
  2. Jay W. Lorsch. Louis E. Kirstein Professor of Human Relations

Liens externes[modifier | modifier le code]