Jarrion Lawson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jarrion Lawson
Informations
Disciplines Saut en longueur
Nationalité Drapeau : États-Unis Américain
Naissance (24 ans)
Lieu Texarkana
Records
8,58 m (2016)
Palmarès
Championnats du monde - 1 -

Jarrion Lawson (né le à Texarkana) est un athlète américain, spécialiste du saut en longueur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il se révèle en 2012 lors des championnats des États-Unis juniors, à Bloomington, en remportant les titres du saut en longueur (7,77 m) et du triple saut (15,64 m)[1]. Lors des championnats du monde juniors 2012, à Barcelone, il décroche la médaille de bronze de l'épreuve du saut en longueur (7,64 m) et se classe sixième de celle du triple saut.

Étudiant à l'Université de l'Arkansas à Fayetteville[2], il remporte en 2014 le titre du saut en longueur des championnats NCAA en salle, à Albuquerque, en établissant la meilleure performance mondiale de l'année en salle avec 8,39 m[3],[4]. Le 10 juin 2015, il établit son record personnel en plein air, avec 8,34 m (+ 0,2 m/s) à Eugene.

Le 3 juillet 2016, lors des sélections olympiques américaines, il établit dans le même stade la meilleure performance annuelle de la saison, en sautant 8,58 m avec vent régulier mais en étant battu d'un centimètre par Jeff Henderson (ce dernier avec vent favorable).

En août, il échoue au pied du podium des Jeux olympiques de Rio avec un saut à 8,25 m[5]. Pourtant, le monde entier aurait cru que Lawson remporterait le titre après un saut à plus de 8,50 m (tandis que le vainqueur est à 8,38 m) mais le tableau n'affiche que 7,78 m[5]. Après protestation, les officiels annoncent bien que Lawson a laissé des traces bien avant les 8,50 m[5].

Le 5 août 2017, en finale des championnats du monde de Londres, il réalise une série régulière de 8,38 m, 8,43 m, 8,40 m, 8,11 m, 8,31 et 8,44 m, son meilleur résultat de la saison[6]. Il remporte la médaille d'argent derrière le Sud-Africain Luvo Manyonga (8,48 m) mais devant l'autre Sud-Africain Rushwal Samaai (8,32 m)[7]. Le 17 février 2018, il remporte le titre national en salle avec un saut à 8,38 m, devant son compatriote et champion du monde en salle Marquis Dendy (8,22 m)[8].

Le 31 août 2018, il est annoncé que Jarrion Lawson est provisoirement suspendu suite à un test anti-dopage positif à l'épitrenbolone, un stéroïde[9],[10].

Palmarès[modifier | modifier le code]

International[modifier | modifier le code]

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Marque
2012 Championnats du monde juniors Barcelone 3e Longueur 7,64 m
2016 Jeux olympiques Rio de Janeiro 4e Longueur 8,25 m
Ligue de diamant 5e Longueur détails
2017 Relais mondiaux de l'IAAF Nassau 2e 4 x 200 m 1 min 19 s 88
Championnats du monde Londres 2e Longueur 8,44 m
Ligue de diamant 3e Longueur 8,12 m
2018 Championnats du monde en salle Birmingham 4e Longueur 8,14 m

National[modifier | modifier le code]

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
Saut en longueur Plein air 8,58 m Drapeau : États-Unis Eugene 3 juillet 2016
Salle 8,39 m Drapeau : États-Unis Albuquerque 14 mars 2014

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Résultats des championnats des États-Unis juniors 2012 », sur usatf.org (consulté le 20 mars 2014)
  2. (en) « Profil de Jarrion Lawson », sur le site des Arkansas Razorbacks (consulté le 20 mars 2014)
  3. (en) Mike Shoro, « NU track and field team brings back 5 All-Americans from NCAA Indoor Championships », sur dailynebraskan.com, (consulté le 20 mars 2014)
  4. (en) Bob Ramsak, « World junior pentathlon record for Kendell Williams at NCAA Indoor Champs », sur dailynebraskan.com, (consulté le 20 mars 2014)
  5. a, b et c « Rio 2016 - Athlétisme (Longueur H): Jeff Henderson sacré - Les jeux olympiques » (consulté le 10 septembre 2016)
  6. « Mondiaux d'athlétisme : Luvo Manyonga champion du monde du saut en longueur », europe1,‎ (lire en ligne)
  7. Rédaction, « Luvo Manyonga est champion du monde du saut à la longueur », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne)
  8. (en) « Kynard wins historic HJ title at USATF Indoors », sur usatf, (consulté le 17 février 2018)
  9. (en-US) « Jarrion Lawson, world silver medalist long jumper, provisionally banned », OlympicTalk,‎ (lire en ligne)
  10. « US-Weitspringer Lawson: Vizeweltmeister wegen Dopings suspendiert », Spiegel Online,‎ (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]