Jaroslav Melnik

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jaroslav Melnik
Naissance
Smyha, Ukraine
Activité principale
Auteur
Genres

Jaroslav Melnik (Jaroslavas Melnikas, Yaroslav Melnyk), écrivain et philosophe lituanien et ukrainien, est né à Smyha en Ukraine occidentale. Il écrit des livres en prose, des livres de critique et de philosophie qui ont été publiés en Lituanie, en Ukraine et dans d‘autres pays européens. Son roman Les parias d'Eden, paru chez Robert Laffont, a été salué par la critique. « En racontant comme autant de contes pour adultes l’histoire de six personnages plongés avec délectation dans le plus grand des désordres, Jaroslav Melnik s’interroge avec une grande justesse sur les tabous qui limitent la liberté humaine. » (Lire, nr.7, 1997).

Pour ses livres, Melnik a obtenu de nombreux prix et nominations (prix Kuntchinas, 2008, le premier prix pour la meilleure nouvelle lituanienne en 2009, la nomination pour « Le Prix du livre européen », 2010, la nomination en 2012, 2013, 2014, 2016 et qui l'ont fait connaître comme « néo symboliste » et « auteur mystique ».

Son roman Tolima erdve – (Distant space- Espace lointain, consacré aux problèmes du contrôle d’État exercé sur ses citoyens, a été sélectionné parmi les cinq meilleurs livres (shortlist) de l’année (« Livre de l’année 2009 », Lituanie). En 2013 Distant space ( Space) a été reconnu comme le meilleur livre de l'année 2013 en Ukraine (BBC Livre de l'année 2013). En 2017 Espace lointain, traduit en français, a été publié en France (Agullo editions). " Le digne successeur de Bradbury et Orwell. Un roman coup de poing qui fait réfléchir sur nos propres sociétés et qui interroge avec beaucoup de finesse les notions de liberté et de libre arbitre." (Sélection rentrée littéraire 2017 Decitre).

Son roman Masha, ou le Quatrième Reich (Maša, arba Postfašizmas) - Masha, or the Fourth Reich - a été sélectionné parmi les cinq meilleurs livres (shortlist) de l’année 2014 en Lituanie. En 2016 le roman a été publié en Ukraine . Il a été sélectionné comme finaliste de prix « BBC Livre de l'année 2016» et est devenu un best-seller.

Ses livres, écrits et traduits en plusieurs langues, ont été publiés en Lituanie, en Ukraine et dans d‘autres pays européens. Ses œuvres ont été traduites en français, anglais, allemand, espéranto, italien, polonais, croate, roumain, biélorusse et en d'autres langues.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses parents, condamnés à mort puis déportés pour « propagande anti-soviétique » font connaissance dans les camps. « Ses parents se sont connus au goulag, il est, lui, un enfant de Staline. Il parle de tout ça avec douceur, de ses livres de philosophie où il médite en bon dostoïevskien sur les relations du péché avec la liberté. » (La Croix). Malgré son statut suspect de « fils de prisonnier politique » il obtient le diplôme de la faculté de philologie de l’université d’État de Lviv (Ukraine) et poursuit ses recherches à Moscou à l'Institut de littérature Maxime-Gorki. Dès 1989 Jaroslav Melnik vit et travaille à Vilnius en Lituanie. Francophone, il a séjourné plusieurs fois en France.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Siloju vogniu i slova (Le Pouvoir des mots et du feu) : critique, 1991
  • Ridna (Âme sœur) : poèmes, 1992
  • Gyvenimas bes globos (La Vie incontrôlable) : essais philosophiques, 1994
  • Svoboda, ili grekh (La liberté, ou le péché) : essais philosophiques, 1996
  • Les Parias d’Eden : roman, 1997
  • Prosto Tsvetok (Une fleur, simplement) : roman, 2001
  • Rojalio kambarys (Chambre avec un piano à queue) : nouvelles et petits romans, 2004.
  • Pasaulio pabaiga (La Fin du monde) : nouvelles et petits romans, 2006.
  • Labai keistas namas: 88 romanai (Une maison très étrange : 88 romans) : miniatures philosophiques, 2008.
  • Tolima erdvė (Espace lointain, en lituanien) : roman , 2008.
  • Kelias į rojų (La Route pour le paradis) : nouvelles et petits romans surréalistes 2010, nominé pour le Prix du Livre européen
  • Telefonui meni, hovory zi mnoju (Appelle-moi, parle-moi) : nouvelles et petits romans surréalistes, 2012
  • Paryžiaus dienoraštis (Le Journal de Paris) : essais, 2013
  • Dalekyj prostir (Espace lointain, en ukrainien) : roman, 2013
  • Maša, arba Postfašizmas (en lituanien, Masha, ou Le Post-fascisme) : roman, 2013
  • Anoreksija (Anorexie) : 22 nouvelles, 2014
  • Macha, abo Postfachyzm (en ukrainien, Masha, ou Le Post-fascisme) : roman, 2016
  • Daugaus valdovai (en lituanien, Les seigneurs du ciel) : roman, 2016: roman.
  • Espace lointain (Espace lointain, en français): : roman, 2017

Traductions en français[modifier | modifier le code]

  • Les Parias d'Éden, traduction du russe par Christophe Glogowski, R. Laffont, 1997 (ISBN 2-221-08429-2)
  • Espace lointain, traduit du lituanien par Margarita Leborgne, Agullo edition, 2017 (ISBN 979-10-95718-24-6)

Liens externes et références[modifier | modifier le code]