Jardres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jardres
Jardres
L'église Saint-Hilaire.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Vienne
Arrondissement Poitiers
Canton Chasseneuil-du-Poitou
Intercommunalité Grand Poitiers
Maire
Mandat
Jean-Luc Maerten
2014-2020
Code postal 86800
Code commune 86114
Démographie
Population
municipale
1 257 hab. (2015 en augmentation de 11,83 % par rapport à 2010)
Densité 61 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 34′ 11″ nord, 0° 33′ 57″ est
Altitude Min. 80 m
Max. 133 m
Superficie 20,74 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vienne

Voir sur la carte administrative de la Vienne
City locator 14.svg
Jardres

Géolocalisation sur la carte : Vienne

Voir sur la carte topographique de la Vienne
City locator 14.svg
Jardres

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Jardres

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Jardres

Jardres est une commune du Centre-Ouest de la France, située dans le département de la Vienne en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ligne de Saint-Benoît au Blanc passe par le territoire communal. La commune possède une gare ferroviaire.

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant la Révolution, Jardres était rattaché à l'archiprêtré de Mortemer, et faisait partie de la châtellenie, de la sénéchaussée et de l'élection de Poitiers. Le prieuré-cure de Saint-Hilaire dépendait de l'abbaye de Saint-Séverin (en Charente-Maritime). Quant au fief, il appartenait au chapitre de l'église cathédrale de Poitiers depuis le XVe siècle et relevait de la châtellenie de Touffou. Le fief de La Tour et Motte relevait du duché de Châtellerault[1].

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la ligne de démarcation traversait la commune[2], du 22 juin 1940 au 1er mars 1943, laissant le chef-lieu en zone occupée.

Lors de sa suppression le 1er mars 1943, les principaux points de passage sont conservés par l’Allemagne nazie, dont un à Jardres sur la nationale[3].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[4]
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1977 mars 2001 Gonzague Blandin de Chalain    
mars 2001 mars 2008 Daniel Vedrenne    
mars 2008   Jean-Luc Maerten    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[6].

En 2015, la commune comptait 1 257 habitants[Note 1], en augmentation de 11,83 % par rapport à 2010 (Vienne : +1,8 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
393366321378395408400430449
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
464458449456490514557581624
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
604653677588617572566557608
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
5725805817158319061 0421 1581 257
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

En 2008, selon l'Insee, la densité de population de la commune était de 51 hab./km2 contre 61 hab./km2 pour le département, 68 hab./km2 pour la région Poitou-Charentes et 115 hab./km2 pour la France.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église de Jardres : ancien prieuré Saint-Hilaire du XIIe siècle, avec clocher porche octogonal du XIIIe siècle. Le clocher a été classé comme monument Historique en 1913.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Maurice Fombeure (Jardres, 1906 - Paris, 1981), écrivain et poète.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles de Wikipédia[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Site de la mairie de Jardres : http://pagesperso-orange.fr/club.jpt86/
  2. Jean-Henri Calmon et Jean-Clément Martin (dir.), Occupation, Résistance et Libération dans la Vienne en 30 questions, La Crèche, Geste éditions, coll. « 30 questions », (ISBN 2-910919-98-6), p. 63, carte p 5
  3. Jean-Henri Calmon et Jean-Clément Martin (dir.), Occupation, Résistance et Libération dans la Vienne en 30 questions, La Crèche, Geste éditions, coll. « 30 questions », (ISBN 2-910919-98-6), p. 63, p 13
  4. Site de la préfecture de la Vienne, consulté le 10 mai 2008
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.