Jardin pour la Paix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jardin pour la Paix
Image illustrative de l’article Jardin pour la Paix
Vue partielle sur le jardin au pied de la citadelle
Situation
Coordonnées 49° 03′ 14″ nord, 7° 25′ 48″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Lorraine
Ville Bitche

Géolocalisation sur la carte : Lorraine

(Voir situation sur carte : Lorraine)
Jardin pour la Paix

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Jardin pour la Paix

Le jardin pour la Paix a été créé en 2003 au pied de la citadelle de Bitche. Il fait partie du réseau transfrontalier Jardins sans Limites qui s'étend en Moselle, Sarre (Allemagne) et au Luxembourg.

Description[modifier | modifier le code]

Entre la ville et la citadelle, chef-d’œuvre d’architecture militaire, le Jardin pour la Paix a été imaginé et conçu comme un élément de réconciliation du Pays de Bitche avec son histoire. Créé par l’architecte-paysagiste Florence Robert, ce jardin est un lieu unique de création horticole. Il présente une douzaine de jardins éphémères régulièrement renouvelés. Aussi surprenant qu’insolite, c’est un véritable univers floral qui associe le verre, le cristal, les plantes rustiques, le fer forgé, les graminées… Des artistes procèdent à des interventions pérennes ou expériences éphémères. Ainsi, chaque jardin a une histoire et une ambition propre. Tous sont cependant le fruit de rencontres uniques, improbables, et de généreux échanges artistiques. Centre de gravité du fleurissement urbain de la cité fortifiée, le jardin pour la Paix s’inscrit dans le prolongement du festival Jardins en Troc, véritables colonies de créativité et d’échange semées dans toute la Ville.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Les Jardins en troc de Bitche : Jardin pour la paix & jardins des rues, textes de Sonia Lesot et photographies de Henri Gaud, Moisenay, 2009, 72 p. (ISBN 978-284080-184-9)

Liens externes[modifier | modifier le code]