Jardin médiéval du musée de Cluny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jardin médiéval du musée de Cluny
Image illustrative de l’article Jardin médiéval du musée de Cluny
Vue depuis la rue de Cluny.
Géographie
Pays France
Commune Paris
Arrondissement 5e
Quartier Sorbonne
Superficie 5 000 m2
Localisation
Coordonnées 48° 51′ 03″ nord, 2° 20′ 39″ est

Géolocalisation sur la carte : 5e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 5e arrondissement de Paris)
Jardin médiéval du musée de Cluny

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Jardin médiéval du musée de Cluny

Le jardin médiéval du musée de Cluny est un espace vert du 5e arrondissement de Paris.

Historique et description[modifier | modifier le code]

Jusqu'au milieu du XIXe siècle, l'ancien hôtel de Cluny et les vestiges des thermes de Cluny étaient compris dans un îlot urbain dense délimité à l'ouest par la rue de la Harpe, au nord par la rue du Foin, à l'est par la rue Saint-Jacques et au sud par la rue des Mathurins (actuelle rue Du Sommerard)[1]. Dans le cadre des transformations de Paris sous le Second Empire, le percement du boulevard Saint-Michel et du boulevard Saint-Germain entraine la disparition de l'ancienne rue du Foin (réunie à la rue des Noyers en 1851) et l'élargissement de la rue de la Harpe (absorbée par le boulevard Saint-Michel) et de la rue Saint-Jacques[2],[3]. Les thermes et l'hôtel se trouvent ainsi dégagés et un jardin public est aménagé.

Le jardin médiéval créé en 2000 est une création contemporaine d’inspiration médiévale réalisée par les paysagistes Éric Ossart et Arnaud Maurières. Nulle trace ne subsistait du jardin urbain de l'hôtel des abbés de Cluny au XVe siècle, bien que son emprise précise demeure toujours parfaitement identifiable à partir de nombreux plans et documents d'archive. En ce sens, le jardin contemporain, qui place son axe perpendiculaire à celui du corps de logis, exprime l'exact contraire du parti médiéval, qui avait un petit jardin, dont l'axe était parallèle au corps de logis.

Un réaménagement complet des abords de l'hôtel de Cluny s'est opéré afin d'ouvrir le musée et les collections sur la ville, sur des jardins. Avec un accès à des espaces jusqu'alors réservés, la surface des jardins atteint 5 000 m2 répartis de la manière suivante :

  • square de Cluny (État) : 3 175 m2 ;
  • jardin des abbés de Cluny (État) : 415 m2 ;
  • terrain situé rue de Cluny (État) : 200 m2 ;
  • square Paul-Painlevé (ville) : 1 000 m2 ;
  • cour de Cluny (État) : 20 m2.
Quelques vues du jardin

Accès[modifier | modifier le code]

Le jardin est accessible par le boulevard Saint-Germain (angle boulevard Saint-Michel, boulevard Saint-Germain, angle rue Du Sommerard) et par le 24, rue Du Sommerard.

Il est constitué de plusieurs espaces :

  • le ménagier (ou potager) présente des espèces de plantes et légumes consommés au Moyen Âge ;
  • Le jardin des simples médecines propose neuf plantes essentielles de la médecine médiévale, dont la sauge, l'hysope, la rue, la menthe, l'absinthe ;
  • le jardin céleste où s'épanouissent les fleurs qui symbolisent la Vierge : la rose, le lys, la violette, l'iris ;
  • le jardin de l'amour courtois ;
  • le préau.

Il est desservi par la ligne (M)(10) à la station Cluny - La Sorbonne ; par les lignes de RER (RER)(B)(C) à la gare de Saint-Michel - Notre-Dame et par les lignes de bus RATP 63 86 87.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Cadastre de Paris par îlot (1810-1836), plan 43e quartier « Sorbonne », îlot no 10 F/31/93/47.
  2. Adolphe Alphand (dir.), Adrien Deville et Émile Hochereau, Ville de Paris : recueil des lettres patentes, ordonnances royales, décrets et arrêtés préfectoraux concernant les voies publiques, Paris, Imprimerie nouvelle (association ouvrière), (lire en ligne), « Décret du 11 août 1855 », p. 291-292.
  3. Avril Frères, Boulevard de Sébastopol (rive gauche). Partie comprise entre les rues Saint-André-des-Arts et Serpente. Plan parcellaire, 1856 [lire en ligne].

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]