Jardins du Vatican

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Jardin du Vatican)
Aller à : navigation, rechercher

41° 54′ 11″ N 12° 27′ 02″ E / 41.90306, 12.45056 ()

Jardin du Vatican

Le jardin du Vatican (italien : Giardini Vaticani) au Vatican est un jardin urbain qui couvre plus de la moitié de la superficie du territoire du Vatican, du Sud au Nord-Est. Il inclut certains bâtiments, tels que radio Vatican.

Les jardins couvrent environ 23 hectares (57 acres) ce qui représente la plupart de la colline du Vatican. Le point culminant est de 60 mètres au-dessus du niveau moyen de la mer. Des murs en pierre délimitent la zone au Nord, Sud et à l'Ouest.

Les jardins et parcs ont été créés à la Renaissance et la période baroque et sont décorées avec des fontaines et des sculptures. Il existe plusieurs sources sous qui depuis 2009 ne sont plus utilisée. Le jardin a une flore variée et la zone est considérée comme un biotope.

Histoire[modifier | modifier le code]

Carte du Vatican

La tradition veut que sur le site du jardin du Vatican, de la terre apportée de Golgotha a été épandue ​​par sainte Hélène[1],[2] pour unir symboliquement le sang du Christ et l'abri des milliers de premiers chrétiens, morts suite aux persécutions de Néron[1].
Les jardins datent de l'époque médiévale, quand les vergers et les vignes s'étendent au nord du Palais apostolique[3]. En 1279, le pape Nicolas III (Giovanni Gaetano Orsini, 1277-1280) a transféré sa résidence de retour palais du Latranau Vatican et clos ce domaine par des murs[4]. Il plante un verger (pomerium), une pelouse (pratellum) et un jardin (viridarium)[4].

Le site subit un important réaménagement paysager au début du XVIIe siècle[3] pendant la papauté de Jules II[5]. La conception originale de Bramante a été ensuite divisée en trois nouvelles cours intérieures[5] : "Cortili del Belvedere" , le "Biblioteca della" et le "della Pigna"[3],[5] dans le style de l'aménagement paysager de la Renaissance. Toujours dans le style Renaissance, un grand labyrinthe rectangulaire est créé : formel dans la conception, de buis encadrés de pins parasols italiens (Pinus pinea) et de cèdres du Liban (Cedrus libani)[1]. Au lieu de l'enceinte de Nicolas III, Bramante construit un grand mur défensif rectiligne[5].

Jardin actuel[modifier | modifier le code]

Le jardin du Vatican, de nos jours, se répartit sur près de 23 hectares (57 acres) : il contient une variété de fortifications médiévales, des édifices et monuments du 9e siècle à nos jours, au milieu de lits de fleurs éclatantes et topiaires, des pelouses vertes et une parcelle de 3 hectares (7,4 acres) de forêt. Plusieurs fontaines répandent de la fraîcheur sur les jardins, tandis que des sculptures et des grottes artificielles proclament la dévotion à la Vierge et qu'un olivier offert par le gouvernement d'Israël, étend ses trois branches verdoyantes.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « MO Plants: Jardin du Vatican », © 2006 MoPlants.com
  2. Sainte patronne des archéologues
  3. a, b et c (en) « Al Pellegrino Cattolico : Le jardin du Vatican », © 2008 Al Pellegrino Cattolico s.r.l. Via di Porta Angelica 81\83 (S.Pietro) I- 00193 Rome, Italie
  4. a et b (en) « Official Vatican City State Website: Une visite du jardin du Vatican », © 2007-08 Uffici di Presidenza S.C.V.
  5. a, b, c et d (en) « Jardin du Vatican », © 2008 Cooperativa IL SOGNO, Viale Regina Margherita, 192 - 00198 ROMA

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :