Jardin des plantes d'Angers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jardin des plantes d'Angers
Image illustrative de l’article Jardin des plantes d'Angers
Jardin des plantes d'Angers en octobre 2007
Géographie
Pays France
Commune Angers
Superficie 4 hectares
Caractéristiques
Type Jardin botanique
Essences Paulownia, chêne des Afars, Orme de Sibérie, Ginkgo biloba
Localisation
Coordonnées 47° 28′ 29″ nord, 0° 32′ 40″ ouest
Géolocalisation sur la carte : Angers
(Voir situation sur carte : Angers)
Jardin des plantes d'Angers
Géolocalisation sur la carte : Maine-et-Loire
(Voir situation sur carte : Maine-et-Loire)
Jardin des plantes d'Angers
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Jardin des plantes d'Angers

Le jardin des plantes d'Angers est un jardin botanique ouvert au public, situé dans le quartier Saint-Serge, dans le centre d'Angers.

Situé autrefois au-delà des remparts, sur le faubourg Saint-Samson, le Jardin des plantes d'Angers est le premier jardin botanique de la Ville, du début XVIIIe siècle. Il est remanié par Édouard André au début du XXe siècle[1].

C'est un espace boisé et fleuri sur un espace de 4 hectares[2]. Il est composé de sentiers, cascades et statues et présente des variétés de perruches, chèvres et daims.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le ruisseau
Copalme d'Amérique (Liquidambar styraciflua).

Avec le développement de la botanique au XVIIIe siècle, un premier jardin des plantes est créé à Angers en 1740.

Il déménage dans la seconde partie du XVIIIe siècle vers l’enclos des Bassins, acheté aux Bénédictins, pour bénéficier d'un espace plus vaste et d'un petit ruisseau qui le traverse et assurer ainsi son irrigation. C'est le botaniste angevin Gabriel Éléonore Merlet de la Boulaye qui lui donne sa destination finale de jardin des plantes de la cité d'Angers en 1791.

Dès 1798, Le Jardin des plantes devient un lieu d'étude, des cours de botanique, gratuits et publics, sont donnés en plein air. Le Jardin des plantes devient l’école botanique d’Angers. Cette école botanique a une vocation scientifique et produit des plantes officinales et médicinales. L'école de botanique fournit des plantes médicinales aux malades sur prescription médicale.

Au XIXe siècle, le Jardin des plantes est agrandi et devient un lieu de promenade. L’école de botanique est transférée vers l’école de médecine. L'église Saint-Samson, datant du XIIe siècle, située au cœur du jardin, servira d’orangerie au XIXe siècle. Le Jardin des plantes est agrémenté d’une volière et d’une ménagerie.

Entre 1901 et 1905, le jardin des plantes est entièrement réaménagé par le paysagiste Édouard André.

À la fin du XXe siècle, est érigé, à côté du portail de l'entrée principale du Jardin des plantes, le centre de congrès d'Angers.

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]