Jardin de l'Observatoire de Toulouse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jardin de l'Observatoire.
Jardin de l'Observatoire de Toulouse
Observatoire de Toulouse - Le jardin et la coupole de la lunette de la carte du ciel.jpg
Géographie
Pays
Ancien canton français
Métropole
Arrondissement français
Département français
Commune
Superficie
0,03 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Fonctionnement
Statut
Histoire
Architecte

Le jardin de l'Observatoire de Tououse est un jardin public de Toulouse situé sur les hauteurs de Jolimont.

Histoire[modifier | modifier le code]

Construit entre 1841 et 1847 sur des plans d'Urbain Vitry pour accueillir l'observatoire de Toulouse, il ouvre au public en 1982, à la suite du départ de celui-ci pour le campus scientifique Toulouse-Rangueil[1]. Il accueille maintenant l'Académie de l'air et de l'espace et la Société d'Astronomie Populaire[1].

Description[modifier | modifier le code]

D'une superficie de trois hectares et entouré de murs, le parc héberge de nombreuses espèces d'arbres : frênes, arbres de Judée, mélia, charmes, érables de Pennsylvanie, tilleuls, noyers d'Amérique, pins parasol, ailantes, plaqueminiers[1]. Du côté des arbustes, majoritairement du laurier tin, mais aussi un amandier, des cognassiers, un filaria, des arbousiers et des nerprun alaterne[1].

Le jardin a été conçu comme partie intégrante de l'observatoire et en garde plusieurs traces : les allées sont orientées suivant le méridien et dans l'axe est-ouest[1]. Il y a aussi deux piliers servant d'ailleurs à régler la lunette méridienne[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f Jean-Marie Granier, Toulouse côté jardins, Éditions Daniel Briand, , 1re éd., 96  p. (ISBN 2-903716-66-8, notice BnF no FRBNF40070285)Voir et modifier les données sur Wikidata