Jardin Rosa Mir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jardin Rosa Mir
Image illustrative de l'article Jardin Rosa Mir
une allée du jardin
Situation
Coordonnées 45° 46′ 50″ Nord, 4° 49′ 55″ Est
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Ville Lyon
Quartier(s) Croix-Rousse (4e arr.)
Tenant Impasse Viard
Morphologie
Type Jardin public
Forme Carrée
Superficie 400 m2
Histoire
Création 1958-1983
Protection Logo monument historique Classé MH (1987)

Géolocalisation sur la carte : Lyon

(Voir situation sur carte : Lyon)
Jardin Rosa Mir

Le jardin Rosa Mir est un jardin situé au cœur de la Croix-Rousse à Lyon, créé par Jules Senis. Il fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le [1].

Situation[modifier | modifier le code]

Le jardin est aménagé dans une cour intérieure de l'immeuble du 83, grande rue de la Croix-Rousse, dans le 4e arrondissement de Lyon. On y accède par un passage situé au no 87 de la même rue.

Accès[modifier | modifier le code]

Ce site est desservi par les stations de métro Hénon et Croix-Rousse et la ligne C13 des TCL, à l'arrêt Hôpital de la Croix-Rousse.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il est créé par Jules Senis (1913-1983), un artisan maçon carreleur, réfugié de la guerre d'Espagne qui a consacré les vingt dernières années de sa vie à la création d'un jardin « extraordinaire » dédié à sa mère Rosa Mir Mercader ainsi qu'à la Vierge Marie à laquelle un autel est consacré.

Après des années d'hôpital pour traiter un cancer, Jules Senis fait le vœu de construire un jardin s'il obtient une rémission. Il réalise patiemment à partir de 1958 le jardin qu'il avait rêvé. Peu avant sa mort, en 1983, l'« Association des amis du jardin Rosa Mir » est créée pour la préservation et la promotion du site. Malheureusement, avec les années, le jardin se dégrade et les campagnes de plantations ne sont pas toujours respectueuses de la création d'origine. La ville de Lyon, propriétaire du site, décide de le fermer au public en 2013 afin d'engager des travaux de rénovation importants.

Le jardin est rouvert au public depuis le 25 juin 2016[2].

Description[modifier | modifier le code]

Il est composé d'un ensemble de colonnes et de traverses décorées de milliers de coquillages dispersés savamment en alternance avec des pierres qui tapissent l'ensemble des surfaces.

L'ensemble ne fait pas plus de 400 m2, mais le dépaysement y est total, on y reconnait l'inspiration espagnole, en particulier les structures à la Antoni Gaudí de Barcelone, comme le parc Güell ou la Sagrada Família.

L'originalité de ce jardin évoque souvent pour les visiteurs l'œuvre du facteur Cheval, bien qu'ici on a davantage affaire à un savant mélange d'art floral et de structures décorées mariant finement le minéral et le végétal.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]