Japetus Steenstrup

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Steenstrup.

Johannes Japetus Smith Steenstrup, né le à Vang sur l'ancienne île de Thy et mort le à Copenhague, est un zoologue danois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études de médecine et d’histoire naturelle, il fait des voyages scientifiques dans le Jutland, en Irlande, en Écosse et en Norvège de 1836 à 1844.

En 1841, il devient maître-assistant en botanique et en minéralogie à l’Académie Soroe. En 1845, il devient professeur de zoologie à l’université de Copenhague puis dirige le Muséum d’histoire naturelle de la ville en 1848.

Il est notamment l’auteur de Sur la propagation et le développement des animaux à travers une série de générations alternantes (1842) et de Recherches sur l’existence des hermaphrodites dans la nature (1846).

Il découvre, indépendamment de Adelbert von Chamisso (1781-1838), l’alternance de générations en hérédité. Il étudie particulièrement les céphalopodes.

L'une des publications du musée de zoologie de l'université de Copenhague porte aujourd'hui son nom Steenstrupia[1].

L'IPNI lui attribue une abréviation en botanique, sans plus de précision.

Références[modifier | modifier le code]

Steenstr. est l’abréviation botanique standard de Japetus Steenstrup.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI

Annexes[modifier | modifier le code]

Orientation bibliographique[modifier | modifier le code]

  • Charles G.M. Paxton et R. Holland (2005). Was Steenstrup right? A new interpretation of the 16th Century sea monk of the Øresund, Steenstrupia, 29 (1) : 39-47. (ISSN 0375-2909)

Liens externes[modifier | modifier le code]