Japanese Boy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Japanese Boy
Single de Aneka
extrait de l'album Aneka
Face A Japanese Boy
Face B A Fond Kiss
Sortie
Durée 3:49
Genre Synthpop
Format 45 tours
Auteur-compositeur Bob Heatlie
Producteur Neil Ross
Label Hansa
Classement No1

Singles de Aneka

Japanese Boy est une chanson d'Aneka, sortie en 1981.

Genèse[modifier | modifier le code]

Mary Sandeman est une chanteuse traditionnelle écossaise avec une certaine carrière lorsque l'auteur-compositeur Bob Heatlie et le producteur Neil Ross lui présentent une maquette de chanson pop aux sonorités exotiques. Amusée, Mary Sandeman accepte de l'interpréter bien que ce ne soit pas son registre habituel. Immédiatement, ils lui expliquent alors qu'elle doit absolument changer de nom pour correspondre à la chanson, s'emparent de l'annuaire téléphonique d'Édimbourg, et y trouvent le nom d'Aneka[1].

Classements[modifier | modifier le code]

Pays Meilleure position[2]
Europe Europe 1
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 1
Drapeau de l'Irlande Irlande 1
Drapeau de la Suède Suède 1
Drapeau de la Suisse Suisse 1
Drapeau de la Belgique Belgique 1
Drapeau de l'Allemagne Allemagne 3
Drapeau de la Norvège Norvège 4
Drapeau de l'Autriche Autriche 4
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 7
Drapeau du Canada Canada 42
Drapeau de l'Australie Australie 57
Drapeau des États-Unis États-Unis Dance charts 15

Reprises[modifier | modifier le code]

  • Sayonara Monsieur Kung-Fu de Marion, une version française de 1981. À noter que les paroles ont été modifiés par un certain Daniel Buisson ;
  • Japanese Boy de Andrea Jürgens, une version allemande de 1981 ;
  • La même année, une chanteuse japonaise nommée Atsuko reprend la version de Daniel Buisson pour la chanter à la fois en français et en japonais; [1]
  • Mimořádná linka Praha Tokyo d'Hana Zagorová, une version tchèque de 1982 ;
  • Chinese Boy d'Yukano Yamaguchi, une version japonaise de 1983 ;
  • Dui Hao Ru Zuo (對號入座) de S.H.E, une version taïwanaise de 2004 ;
  • Japanese Boy de Shanadoo, une version eurodance japonaise de 2007 ;
  • Japanese Boy de Smile.dk, une version bubblegum dance suédoise de 2008 ;
  • Japanese Boy de Sahara Hotnights, une version rock suédoise de 2009 ;
  • Japanese Boy de Jacqueline, une version allemande de 2009 ;
  • La chanson apparait également dans l'anime Tenchi Muyo! et dans le jeu vidéo Grand Theft Auto: Vice City.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Peter Robertson, I miss my Japanese Boy but it was fun while it lasted, Daily Record (Glasgow), 18 août 2011.
  2. Aneka -Japanese Boy, lescharts.com, (page consultée le 5 mars 2013).