Janoris Jenkins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Janoris Jenkins
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (28 ans)
à Pahokee (Floride)
Taille 1,78 m (5 10)
Poids 88 kg (194 lb)
Position Cornerback
Carrière universitaire ou amateur
? - 2007
2008-2010
2011
High school : Pahokee (FL)
NCAA : Florida Gators
NCAA Div. 2 : North Alabama Lions
Carrière professionnelle
Choix draft NFL 39e au total en 2012 par les
Rams de Saint-Louis (2e tour)
2012 - 2015 Rams de Saint-Louis
2016 - ... Giants de New York
Pro Bowl 2016
Carrière pro. 2012-présent

(en) Statistiques sur NFL.com

Janoris Jenkins (né le à Pahokee) est un joueur américain de football américain évoluant en National Football League (NFL).

Il est sélectionné au 2e tour de la draft 2012 de la NFL par les Rams de Saint-Louis où il évoluera au poste de Cornerback de 2012 à 2015.

Il signe ensuite chez les Giants de New York en 2016.

Enfance[modifier | modifier le code]

Jenkins étudie à la Pahokee High School où il joue pour l'équipe de football américain de l'école. Il est nommé dans l'équipe de la classe 2B national et le magazine Parade le nomme All-American. Le site Rivals.com le classe quatre étoiles sur cinq et comme sixième meilleur cornerback lycéen du pays après la saison 2007[1].

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Jenkins accepte une bourse d'athlète à l'Université de Floride où il jouera sous les ordres de l'entraîneur Urban Meyer au sein des Gators de la Floride de 2008 à 2010. Il devient le second true freshman de l'histoire de l'université à débuter comme cornerback dès l'entame de sa première saison. Il fut nominé par le College Football News et le Sporting News dans l'équipe des Freshman de la SEC en 2008 (Freshman All-American teams)[2].

Néanmoins, dès son entrée à l'université de Floride, il suscite la controverse. Le 1er juin 2009, il est arrêté à Gainesville pour une violente bagarre. Les policiers doivent utiliser un teaser pour l'immobiliser ca il refusait de coopérer. En 2011, il est cité à deux reprises pour possession de marijuana. Le 26 avril 2011, l'université de Floride annonce le renvoi de Jenkins du fait de sa seconde arrestation pour possession de drogue[3].

Jenkins trouve heureusement une équipe pour effectuer sa dernière saison universitaire, en s'engageant avec les Lions de l'Alabama du Nord, évoluant en deuxième division de la NCAA. Il est sous les ordres de Terry Bowden dans une saison où les Lions afficheront un bilan de 8 victoires pour 2 défaites.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

NFL Combine[modifier | modifier le code]

Données mesurées lors du NFL Combine 2012[4],[5]
Taille Poids Long. bras Taille main 40 yds dash 10 yds split 20 yds split 20 yds shuttle 3 cone drill Dét. Vert. Dét. Long.
1,78 m
(5 ft 10 in)
87,54 kg
(193 lb)
81,3 cm
(32 in)
20,95 cm
(8,25 in)
4.46 s - - 4.13 s 6.95 s 85,10 cm
(33,5 in)
3,07 m
(10 ft 1 in)

Rams de St-Louis[modifier | modifier le code]

2012[modifier | modifier le code]

Janoris Jenkins est sélectionné lors du second tour du draft de la NFL de 2012 par les Rams de Saint-Louis au trente-neuvième choix global[6].

Lors de la 1re semaine contre les Lions de Detroit, il réussit sa première interception retournée sur 34 yards. En 12e semaine contre les Cardinals de l'Arizona, il retourne 2 interceptions en touchdown contrant un autre débutant Ryan Lindley. Il devient ainsi le 1er joueur des Rams à avoir jamais retourné, en un match de saison régulière, 2 interceptions converties en TD.

Il gagne le Carroll Rosenbloom Memorial Award pour un autre record établi en fin de saison[7]. Il égale le record NFL du débutant (rookie) ayant converti 3 interceptions en touchdown (record détenu jusqu'alors par Charles Tillman, cornerback des Bears de Chicago)[8]. Ses 4 TDs défensifs (3 sur interception et 1 à la suite d'un fumble adverse) constituent un autre record de la saison 2012[7].

2013[modifier | modifier le code]

Jenkins termine la saison avec 55 tacles, 1 sack et 1 interception en 2013[9].

2014[modifier | modifier le code]

Jenkins se voit confier un rôle plus important en 2014 puisqu'il devient titulaire au poste de cornerback. Il termine l'année avec un bilan de 55 tackles et 2 interceptions, ces dernières effectuées lors de la 3e semaine contre les Cowboys de Dallas. Les deux interceptions seront retournées en touchdowns[9].

Il effectue une autre interception contre les Chargers de San Diego qu'il retourne sur 99 yards pour inscrire le touchdown[10].

Jenkins, avec son coéquipier Tavon Austin, fut sélectionné comme réservistes pour le Pro Bowl 2015 au poste de cornerback[11].

2015[modifier | modifier le code]

Jenkins réalise une saison exceptionnelle en 2015. Il réussi 3 interceptions pour atteindre un total de 10 en carrière professionnelle[12]. Pro Football Focus le classe comme 25e meilleur cornerback de la saison 2015 de la NFL avec une note globale de 80.2[13]. Il fut même classé à un moment donné de la saison comme 11e meilleur CB de la NFL[14].

Giants de New York[modifier | modifier le code]

2016[modifier | modifier le code]

Le 9 mars 2016, Jenkins signe un contrat de 5 ans pour 62,5 M.US$ avec les Giants de New York[15].

Pour ses débuts avec les Giants lors de la victoire contre les Cowboys de Dallas, il réussi trois tacles et limite le WR Dez Bryant à une seule réception pour un petit gain de 8 yards.

La semaine suivante contre les Saints de la Nouvelle-Orléans, il enregistre huit tacles, deux passes déviées mais surtout, retourne en touchdown un block défensif sur field goal adverse.

Le 9 octobre 2016, il intercepte à deux reprises QB Aaron Rodgers et enregistre deux tacles et trois passes déviées.

Le 14 novembre 2016, Jenkins réussi six tacles et une passe dévie tandis qu'il limite A. J. Green, meilleur WR de la NFL, à quatre réceptions pour un faible gain de 23 yards[16],[17].

Le 27 novembre 2016, après la victoire sur les Browns de Cleveland, Jenkins réussi à dévier deux passes et limite le WR Terrelle Pryor à une seule réception pour un gain minime de 14 yards.

Lors de la seconde victoire de la saison 10 à 7 contre les Cowboys, Jenkins réussi une interception, force un fumble et limite à nouveau le WR Dez Bryant à une réception pour un gain de seulement 10 yards.

Il se blesse lors du premier quart temps du match contre des Lions de Detroit (victoire 17 à 6) et ne reviens pas dans le match.

Le 20 décembre, il est sélectionné pour la première fois de sa carrière pour le Pro Bowl de 2017.

Statistiques NFL[18][modifier | modifier le code]

Janoris Jenkins Matchs Interceptions Fumbles Sacks et Tackles Punt Retournés
Saisons Âge Équipes Pos. N°. M.J. M.T. Int Yrd. TDs + Yrd. PD FF FR Yrd. TDs Sk. T. Solo T. Ast. P.R. Yds TD + L.RP M. Yds/RP
2012 24 SLT CB 21 15 14 4 150 3 41 14 0 1 2 1 0 64 9 9 46 0 14 5.1
2013 25 SLT CB 21 16 16 1 5 0 5 14 0 1 0 0 1 54 6 0 0 0 0 0
2014 26 SLT CB 21 14 13 2 124 2 99 5 2 0 0 0 0 54 4 0 0 0 0 0
2015 27 SLT CB 21 15 15 3 0 0 0 15 1 0 0 0 0 56 8 1 5 0 5 5
2016 27 NYG CB 20 15 15 3 26 0 23 18 1 0 0 0 1 44 5 0 0 0 0 0
Carrière SLT - 4 ans 60 58 10 279 5 99 48 3 2 2 1 1 229 27 10 51 0 14 5.1
Carrière NYG - 1 an 15 15 3 26 0 23 18 1 0 0 0 1 44 5 0 0 0 0 0
Carrière NFL 75 73 13 305 5 99 66 4 2 2 1 2 273 32 10 51 0 14 5.1

Palmarès[modifier | modifier le code]

Universitaire[modifier | modifier le code]

  • Sélectionné comme lycéen All-American en 2007 par le magazine Parade
  • Champion de la SEC en 2008
  • Sixième cornerback du pays au niveau lycéen par Rivals.com
  • Sélectionné en équipe tupe Freshman de la SEC en 2008
  • All-American Freshman en 2008
  • Champion national en 2009 (BCS National Champion)
  • Sélectionné dans l'équipe type de la SEC en 2010
  • Sélectionné en troisième équipe All-American en 2010
  • Sélectionné dans l'équipe All-American de la Div II NCAA en 2011

Professionnel[modifier | modifier le code]

  • Joueur défensif de la 12e semaine de la NFC en 2012
  • Gagnant du Trophée Carroll Rosenbloom Memorial en 2012
  • Sélectionné dans l'équipe PFWA All-Rookie en 2012
  • Sélectionné pour le Pro Bowl 2017

Vie privée[modifier | modifier le code]

Le 1er juin 2009, Jenkins est arrêté près d'un bar par la police de Gainesville à la suite d'une bagarre suivie d'une rébellion. Il avait frappé à la tête un autre homme vers deux heures du matin. La police du utiliser un taser pour le neutraliser. Lorsqu'on lui demande la raison du début de la bagarre, Jenkins déclare qu'il pensait que cet homme tentait de lui voler la chaîne en or qu'il portait autour de son cou[19].

Le 23 avril 2011, Jenkins est poursuivi par la Police de Gainesville à la suite d'une détention illégale de marijuana. Il avait déjà été condamné pour les mêmes faits le 1er janvier 2011 et avait du payer une amende de 316 $. Le 26 avril 2011, il est renvoyé de l'équipe des Gators de la Floride à la suite de sa seconde arrestation en trois mois par rapport à la drogue[20].

Jenkins est le cousin du linebacker des Bears de Chicago, Pernell McPhee[21]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « JANORIS JENKINS », sur rivals.com (consulté le 2 mai 2016)
  2. (en)"Sporting News' college football All-Freshman Team," Sporting News (16 décembre 2008). Consulté le 2 mai 2016.
  3. (en)"Former Florida cornerback Janoris Jenkins resolves marijuana charge," USA Today (1er juin 2011). Consulté le 02 mai 2016.
  4. (en)NFL Combine Profile
  5. (en)NFL Draft Scout Profile
  6. (en)"Rams begin recovery on bountiful second day of draft; more Snaps," Sports Illustrated (27 avril 2012). Consulté le 02 mai 2016.
  7. a et b (en)http://archive.ksdk.com/news/article/354638/6/Jackson-Jenkins-Amendola-win-Rams-team-awards
  8. (en) Larry Mayer, « Reviewing Bears season by the numbers », Chicago Bears,‎ (consulté le 2 mai 2016)
  9. a et b (en)http://www.nfl.com/player/janorisjenkins/2532875/gamelogs
  10. (en)http://www.stlouisrams.com/videos/videos/Cant-Miss-Play-Jenkins-Goes-the-Distance/2ba3d022-4c6b-4f98-a4c5-8fe1acafa26f
  11. (en)http://espn.go.com/blog/st-louis-rams/post/_/id/14968/janoris-jenkins-tavon-austin-are-pro-bowl-alternates
  12. (en)http://espn.go.com/nfl/player/gamelog/_/id/14974/janoris-jenkins
  13. (en)https://twitter.com/PFF/status/684116719686815744
  14. (en)https://twitter.com/PFF/status/672899009292460032
  15. (en)http://www.nfl.com/news/story/0ap3000000642581/article/former-ram-janoris-jenkins-to-sign-with-giants
  16. (en) « NFL Player Profile: Janoris Jenkins », sur NFL.com (consulté le 16 novembre 2016)
  17. (en) Connor Orr, « Janoris Jenkins wants respect after battling A.J. Green », sur amp.NFL.com (consulté le 13 novembre 2016)
  18. (en)http://www.pro-football-reference.com/players/J/JenkJa03.htm
  19. (en) « Gators CB Jenkins arrested near bar »
  20. (en) Edward Aschoff, « Florida boots Janoris Jenkins from team », sur sports.espn.go.com, ESPN,‎ (consulté le 20 décembre 2011)
  21. (en)http://www.bigblueunbiased.com/janoris-jenkins-trash-talker-pernell-mcphee-are-cousins/