Janibek Khan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Janibek Khan
Fonction
Khan
Khanat kazakh
Burynduk Khan (en)
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
جٵنٸبەك حان et Әз-Жәнібек ханVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Père
Baraq Khan (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants
Kasym Khan (en)
Jenish sultan (d)
Edik sultan (d)
Makhmud sultan (d)
Tynysh sultan (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Janibek Khan (kazakh : Жәнібек-хан (Әбу Сейід) ou جٵنٸبەك حان) (1428—1480) est un khan kazakh, qui fonda le Khanat kazakh avec Kerey Khan et qui le dirigea de 1474 à 1480[1]. Il est l'un des héros emblématiques du Kazakhstan[2].

Autres noms[modifier | modifier le code]

Dans la documentation écrite, on le trouve sous d'autres noms, comme Djanibek Khan ou Az-Janibek[3], ou encore sous son autre nom arabe Abou Sa'ïd.

Parenté et filiation[modifier | modifier le code]

Il existe de nos jours deux versions de l'établissement de la première dynastie de khans kazakhs. Une version les fait descendre de la maison Orda-Ejdena, l'autre les fait descendre du 13e fils de Djötchi[3], Touka-Timour.

Janibek était fils de Barak Khan (en), et engendra lui-même neuf fils[4].

Janibek était apparenté à Kerey Khan[5].

Biographie[modifier | modifier le code]

Dans la seconde moitié des années 1450, une partie du peuple nomade dirigée par les sultans Janibek et Kerey s'est séparée du peuple chaybanide de Coumanie dirigé par Abu-l-Khayr et a migré au Mogholistan, s'installant le long du Tchou et du Kozy-Bachi[3]. Le Khan du Mogholistan s'est allié avec eux, comptant sur leur soutien dans sa lutte contre ses ennemis. Environ 200 mille nomades, touchés par des guerres féodales sans fin, se sont ainsi réunis autour de Janibek et de Kerey, leur conférant un pouvoir certain, au point qu'Abu-l-Khayr envisagea en 1468 une expédition guerrière au Mogholistan - expédition qu'il ne put achever parce qu'il mourut entre-temps[3]. La transhumance des kazakhs Janibek et Kerey a été une étape importante dans la formation du Khanat kazakh[1]

En 1468, Abu-l-Khayr mourut[6], et le pouvoir revint à son fils Chaykh-Khaydar. Tous les adversaires d'Abu-l-Khayr s'unirent et menèrent une lutte active, si bien que le règne de Chaykh-Khaydar fut de courte durée. Après l'assassinat de ce dernier, Kerey reçoit du khan sibir Ibak autorité sur la Coumanie Orientale, et confère à son frère Janibek la direction de la partie Ouest. Janibek établit son quartier général à Saraïtchik, située dans le cours inférieur de l'Oural, c'est-à-dire au centre du Manghit nomade. Il fit du chef manghit Moussa son beylerbey. Sous l'égide de Janibek, les kazakh ont ensuite migré à l'Ouest du Kazakhstan actuel. Par la suite, au milieu des années 1470, quand Kerey mourut, Janibek occupa la place de son frère, retournant à l'Est. Après la mort de Janibek, les Nogaïs refusèrent de se soumettre à son successeur Kassim, et la Horde Nogaï se sépara du Khanat kazakh[7]. À cette époque, le peuple du Khanat kazakh avait cru, parallèlement à leurs territoires. Leur nombre atteignait les 200 mille personnes.

C'est au cours de ces migrations que le peuple kazakh s'est formé. À la fin du XVe siècle, le terme «қазақ» (kazakh) avait une acception politique, désignant les fiefs féodaux de Janibek et de Kerey, mais au début du XVIe siècle, après la migration sur le territoire du Kazakhstan actuel, le terme a acquis une connotation ethnique.

Il n'y a pas de témoignage des actes de Kerey et de Janibek concernant le développement du Khanat kazakh, la fin de sa vie et sa mort. Son nom apparaît pour la dernière fois dans les annales historiques en 1473. 

Monument[modifier | modifier le code]

Le 1er juillet 2010 à Astana à côté du musée du premier président du Kazakhstan et en la présence de Nursultan Nazarbayev a été inauguré un monument à la mémoire des khans Kerey et Janibek réalisé par le sculpteur Renata Abenova[8]. La hauteur du monument est de 12 m, et son poids de 16,2 t[8].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en)Kerey Khan (approximately reigned in 1459-1473) Janibek Khan (approximately in 1473-1480), sur Atababa.
  2. (en)Guide complet des symboles et emblèmes nationaux, James Minahan, 2010, p. 77.
  3. a b c et d (en)Historical Dictionary of Kazakhstan, Didar Kassymova, Zhanat Kundakbayeva, Ustina Markus, 2012, p. 121.
  4. Histoire universelle, depuis le commencement du monde jusqu'à présent, Volume 17, Guillaume-Thomas-François Raynal, 1761, p. 589.
  5. (en)Histoire du Kazakhstan, sur le site de l'ambassade du Kazakhstan.
  6. Жолдасбекұлы М., Салғараұлы Қ., Сейдімбек А.
  7. Трепавлов В.
  8. a et b (ru)Le président du Kazakhstan a inauguré dans la capitale le monument en l'honneur des Khan Kerey et Janibek, fondateurs du Kazakhstan, kazinform, 1er juin 2010.