Jane Wilde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wilde.
Jane Wilde
Ladywilde.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
ChelseaVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom de naissance
Jane Francesca ElgeeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Conjoint
William Wilde (en) (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants

Jane Wilde (née Jane Francesca Elgee à Dublin le et décédée à Chelsea à Londres le ) était une poétesse irlandaise sous le nom de plume de Speranza, une militante de la cause nationale irlandaise et la mère d’Oscar Wilde. Elle était la nièce de Charles Robert Maturin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle commença à publier des poèmes et des textes favorables à la cause irlandaise et critique de la Grande-Bretagne dès les années 1840.

Elle épousa Sir William Wilde (en) en 1851 avec qui elle eut trois enfants : Willie en 1852, Oscar en 1854 et Isola Francesca Emily en 1857 (décédée en 1867).

Elle rejoignit ses deux fils à Londres en 1879.

Jane Wilde tenait salon où elle aimait recevoir les personnalités en vue de son temps. Elle reçut ainsi Millicent Fawcett et lui permit de parler de la cause des femmes. Elle reçut aussi Anna Kingsford.

Elle décéda d’une bronchite chez elle, à Chelsea sans avoir reçu l’autorisation de rendre visite à son fils alors emprisonné.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]