Jane Hading

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jane Hading
Description de cette image, également commentée ci-après

Jane Hading, photo de Paul Boyer

Nom de naissance Jeanne-Alfredine Tréfouret
Naissance
Marseille
Décès
Neuilly-sur-Seine
Activité principale Actrice
Conjoint Victor Koning

Répertoire

Jane Hading, de son vrai nom Jeanne-Alfredine Tréfouret, est une actrice et chanteuse française née à Marseille le et morte à Neuilly-sur-Seine le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père, Alexandre Tréfouret dit Hading, était acteur au théâtre du Gymnase de Marseille. Elle est engagée en 1873 au théâtre d'Alger puis au théâtre Khedivial du Caire où elle connaît la renommée dans des rôles de soubrettes ou d'ingénues. Dotée d'une belle voix, elle interprète des opérettes comme Ruy Blas, de retour à Marseille.

Elle débute à Paris au théâtre du Palais-Royal dans La Chaste Suzanne. Le Maître de forges, qu'elle interprète au Gymnase en 1883 lui apporte la renommée. L'année suivante, elle épouse à Marylebone (Angleterre) Victor Koning, directeur du Gymnase[1]. Ils divorcent en 1887[2].

En 1888, elle entame une carrière internationale qui la mène en Amérique aux côtés de Benoît-Constant Coquelin (1841-1909) et lui vaudra la renommée, non seulement dans son pays natal, mais aussi aux États-Unis et en Angleterre.

Jane Hading meurt en 1941, à l'âge de 81 ans, à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine). Elle y avait acquis une propriété, boulevard d'Inkermann.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Transcrit le 31 décembre 1884 suivant dans le registre des mariages de l'année 1884 pour le 1er arrondissement, actes nos 726-727 (p.7), sur le site des Archives numérisées de la Ville de Paris.
  2. Jugement rendu par le tribunal civil de la Seine le 2 mai 1888 et transcrit le 11 août suivant dans le registre des mariages de l'année 1888 pour le 1er arrondissement, acte n°421 (p.16), sur le site des Archives numérisées de la Ville de Paris.