Jane Griffin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jane Griffin
LadyJaneFranklin.jpg

Jane Griffin

Informations générales
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Conjoint

Jane Griffin, ou Lady Franklin à la suite de son mariage, née à Londres le et morte le , est une pionnière en Tasmanie, grande voyageuse et seconde épouse de l'explorateur John Franklin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le 5 novembre 1828, elle épouse John Franklin. En 1836 son mari est nommé gouverneur de Tasmanie. Elle porte un vif intérêt à la colonie, explorant l'île.

Après la disparition de son mari dans l'Arctique lors de l'expédition qui porte son nom, elle exhorte l'Amirauté à envoyer une équipe de recherche. Après trois tentatives qui échouent, les Britanniques concentrent leurs efforts sur l'Arctique au point que « trouver Franklin soit devenu rien moins qu'une croisade »[1]. Des ballades comme Lady Franklin's Lament, célébrant Lady Franklin à la recherche de son mari perdu, deviennent populaires[2],[3].

Après que la Grande-Bretagne a déclaré officiellement que l'équipage est mort en service le [4], Lady Franklin, à défaut de convaincre le gouvernement de financer une autre recherche, commandite personnellement une autre expédition sous le commandement de Francis Leopold McClintock. Le navire d'expédition, la goélette à vapeur Fox, est acheté par souscription publique et part d'Aberdeen le . Cette expédition permet de retrouver des restes de l'expédition de Franklin, notamment une note détaillant la tragédie trouvée dans un cairn de l'île du Roi-Guillaume.

La baie de Lady Franklin sur l'île d'Ellesmere est nommée en son honneur.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Martin Sandler, Resolute, p. 87—88
  2. Martin Sandler, Resolute, p. 266
  3. (en) Russell A Potter, « Songs and Ballads about Sir John Franklin » (consulté le 26 février 2008).
  4. Scott Cookman, Iceblink, p. 2

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Martin Sandler, Resolute: The Epic Search for the Northwest Passage and John Franklin, and the Discovery of the Queen's Ghost Ship, New York, Sterling Publishing Co.,‎ (ISBN 978-1-4027-4085-5)
  • (en) Scott Cookman, Iceblink: The Tragic Fate of Sir John Franklin's Lost Polar Expedition, New York, John Wiley & Sons,‎ (ISBN 0-471-37790-2)