Jane (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jane.
Jane
Description de cette image, également commentée ci-après
Werner Nadolny's Jane, en 2011.
Informations générales
Autre(s) nom(s) Peter Panka's Jane, Mother Jane
Pays d'origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre musical Krautrock, rock progressif
Années actives 19701982, 1986, depuis 1992
Labels Brain, SPV GmbH, Cool and Easy
Site officiel jane-music.com
Composition du groupe
Membres Charly Maucher
Klaus Waltz
Arndt Schulz
Fritz Randow
Wolgang Krantz
Anciens membres Klaus Hess
Peter Panka
Werner Nadolny
Bernd Pulst
Martin Hesse
Gottfried Janko
Manfred Wieczorke

Jane est un groupe de krautrock allemand, originaire de Hanovre. Après sa scission en 1982 à la suite de divergences, le groupe se scinde en deux groupes ; Peter Panka's Jane d'un côté, et Mother Jane de l'autre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jane est formé à Hanovre à l'automne 1970 après le départ de Klaus Hess (basse), Werner Nadolny (saxophone) et Peter Panka (chant) du groupe The J.P.s (Justice of Peace)[1]. Ils changent non seulement leur univers musical mais aussi leurs instruments, Klaus passant à la guitare, Werner aux claviers et Peter à la batterie.

En 1972, Jane enregistre son premier album, Together, avec Charly Maucher à la basse et Bernd Pulst au chant. L'album reçoit de bonnes critiques de la presse musicale allemande[2] ce qui contribue à lancer la carrière du groupe. Avant l'enregistrement du deuxième album, Charlie Maucher et Bernd Pulst quittent le groupe pour des raisons de santé. L'ex-bassiste de Justice of Peace, Wolfgang Krantz rejoint le groupe tandis que Peter Panka et Klaus Hess se partagent le chant sur l'album Here We Are qui sort en 1973. Werner Nadolny quitte à son tour Jane tandis que Charly Maucher, remis de ses problèmes de santé, réintègre le groupe. Le troisième album, intitulé Jane III (1974), est plus porté sur le son des guitares, avec Wolfgang Krantz qui y ajoute la sienne à celle de Klaus Hess.

En 1975, Krantz et Maucher sont remplacés par Martin Hesse (basse) et Gottfried Janko (claviers, chant) et le groupe sorti son quatrième album studio, Lady. En 1976, Jane enregistre l'album-concept, Fire, Water, Earth and Air, sur cet album tous les titres sont chantés par Klaus Hess et avec le retour de Werner Nadolny au clavier, mais qui remplacé dès l'album suivant, Between Heaven and Hell, par Manfred Wieczorke transfuge de Eloy. Entre les deux albums sort, fin 1976, un album live appelé Live at Home qui connait un grand succès et est certifié disque d'or en Allemagne[3]. En 1978 sort Age of Madness, premier album du groupe enregistré dans leur propre studio d'enregistrement 24 pistes au sud de Hanovre.

En 1979, Manfred Wieczorke quitte le groupe, qui sort de Sign N° 9, enregistré à trois seulement, Klaus Hess assurant aussi les claviers. Le groupe se retire un temps à Ibiza où il rencontre celui qui en deviendra le nouveau chanteur-guitariste-claviériste, Predrag Jonanovic, appelé aussi Pedja.

En 1980, sortie de Mask qui est plus orienté rock/new wave. Pedja quittera Jane pour rentrer en Yougoslavie fonder son propre groupe. En 1981 sort le dernier album officiel de Jane, Germania avec le retour de Charly Maucher. Klaus Hess, membre fondateur, partira en 1982, ce qui met fin au groupe.

Post-séparation[modifier | modifier le code]

En 1983, Peter Panka, Werner Nadolny et Charly Maucher participent à la production du ballet rock Warlock, avant de partir en tournée avec le saxophoniste Detlef Klamann sous le nom de Lady Jane. Il enregistrent en 1986 un album intitulé Beautiful Lady. Après une tentative de réconciliation en 1992 avec Klaus Hess et quelques concerts, le groupe éclatera en deux fractions, Peter Panka appellera son groupe Peter Panka's Jane et Klaus Hess le sien Mother Jane. Peter Panka's Jane enregistre l'album Resurrection en 1996, tandis que Mother Jane attendra l'année 2000 pour sortir un album live, Comes Alive.

Peter Panka, membre fondateur de Jane, décède le d'un cancer, à l'âge de 59 ans. Selon ses vœux, Peter Panka's Jane continue d'exister et enregistre un nouvel album, Traces, en 2009[4]. En 2014, Peter Panka's Jane compte deux millions d'exemplaires vendus en 45 ans de carrière[5].

Discographie et membres[modifier | modifier le code]

Année Groupe Titre Membres
1972 Jane Together
Album studio
Brain Metronome
Peter Panka : batterie, percussions
Klaus Hess : guitares
Bernd Pulst : chant
Werner Nadolny : claviers, flute
Charly Maucher : basse, chant
1973 Jane Here We Are
Album studio
Brain Metronome
Peter Panka : batterie, chant
Klaus Hess : guitares, basse
Werner Nadolny : claviers
Wolfgang Krantz : guitares, basse
1974 Jane Jane III
Album studio
Brain Metronome
Peter Panka : batterie
Klaus Hess : guitares
Woflgang Krantz : guitares, piano
Charly Maucher : basse, chant
1975 Jane Lady
Album studio
Brain Metronome
Peter Panka : batterie, chant
Klaus Hess : guitares, chant
Martin Hesse : basse
Gottfried Janko : claviers, chant
1976 Jane Fire, Water, Earth and Air
Album studio
Brain Metronome
Peter Panka : batterie, chant
Klaus Hess : guitares, chant
Martin Hesse : basse, chœurs
Werner Nadolny : claviers
1976 Jane Live at Home
Album live
Brain Metronome
Peter Panka : batterie, chant
Klaus Hess : guitares, chant
Martin Hesse : basse, chœurs
Manfred Wieczorke : claviers, chœurs
1977 Jane Between Heaven and Hell
Album studio
Brain Metronome
Peter Panka : batterie, chant
Klaus Hess : guitares, chant
Martin Hesse : basse, chœurs
Manfred Wieczorke : claviers, chœurs
1978 Jane Age of Madness
Album studio
Brain Metronome
Peter Panka : batterie, chant
Klaus Hess : guitares, chant
Martin Hesse : basse, chœurs
Manfred Wieczorke : claviers, chœurs
1979 Jane Sign N° 9
Album studio
Brain Metronome
Peter Panka : batterie, chant
Klaus Hess : guitares, claviers, chant
Martin Hesse : basse, chant
1980 Jane Jane
Album studio
Brain Metronome
Peter Panka : batterie, percussion
Klaus Hess : guitares, claviers, chant
Martin Hesse : basse, chœurs
Predrag "Pedja" Jovanovic : chant, cordes
1981 Jane Germania
Album studio
Brain Metronome
Peter Panka : batterie, chant
Klaus Hess : guitares, chant
Charly Maucher : basse, chant
1986 Jane Beautiful Lady
Album studio
Sky records
Peter Panka : batterie, chant
Werner Nadolny : claviers
Klaus Henatsch : chant, claviers
Kai Reuter : guitares
1990 Jane Live '89
Album live
Brain Metronome
-
1996 Peter Panka's Jane Resurrection
Album studio
S&M records
Peter Panka : batterie, chant
Werner Nadolny : claviers
Klaus Walz : guitares
Mark Giebeler : basse
Kai Reuter : guitares
2000 Mother Jane Comes Alive
Album live
-
Klaus Hess : guitares, chant
Kai Schiering : basse, chant
Jens Dettmer : batterie
Klaus Henatsch : claviers
2002 Jane Guenuine
Album studio/live
SPV
Peter Panka (studio et live)
Klaus Hess (live)
Martin Hesse (live)
[harly Maucher (studio)
Gottfried Janko (live)
Werner Nadolny (studio)
Klaus Walz (studio)
2002 Peter Panka's Jane Live 2002
Album live
SPV
Peter Panka : batterie, chant
Charly Maucher : basse, chant
Werner Nadolny : claviers
Klaus Walz : guitares
2003 Peter Panka's Jane Shine On
Album studio
SPV
Peter Panka : batterie, chant
Charly Maucher : basse, chant
Werner Nadolny : claviers
Klaus Walz : guitares
2006 Peter Panka's Jane Voices
Album studio
Cool & Easy Records
Peter Panka : batterie, chant
Charly Maucher : basse, chant
Werner Nadolny : claviers
Klaus Walz : guitares
2007 Peter Panka's Jane Live at Metas
Album live
Cool & Easy Records
Peter Panka : batterie, chant
Charly Maucher : basse, chant
Werner Nadolny : claviers
Klaus Walz : guitares
2009 Peter Panka's Jane Traces
Album studio
Cool & Easy Records
Charly Maucher : basse, chant
Klaus Walz : guitares
Fritz Randow : batterie, percussions
Bernd Schulz : guitares, chant
Wolfgang Krantz : claviers, guitares
2009 Mother Jane In Dreams
Album studio
-
Klaus Hess : guitares, chant, claviers
Kai Schiering : basse, chant
Lucas Quentin : batterie, percussions
Jens Betjemann : guitares

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Matthias Blazek: Das niedersächsische Bandkompendium 1963–2003 – Daten und Fakten von 100 Rockgruppen aus Niedersachsen. Celle, 2006 (ISBN 978-3-00-018947-0)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) The J.P.s/Jaypees (Justice of Peace), groupe de beat de Hanovre (1962–1968), Peter Panka (chant), Wolfgang Krantz (guitare), Manfred Auwera (guitare), Manfred Nadler (basse), Klaus Buddenhagen (batterie), 45 tours Save Me/The War (1968, The War édité en 1998 sur la compilation Electrick Loosers # 2). ; Blazek (2006), page 180.
  2. (en) Prog Archives /Jane's Biography.
  3. (en) Site officiel - history.
  4. (en) Article basé sur la biographie de Ian Gledhill (Vibration Baby) 2010.
  5. (de) « Ausgeh- und Freizeittipps fürs lange Mai-Wochenende », sur infranken.de (consulté le 10 avril 2018).