Janalla Jarnach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Janalla Jarnach
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Jeanne HostetterVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Autres informations
Distinction

Jeanne Hostetter, dite Janalla Jarnach, est une résistante et une bénévole humanitaire française, née en 1916 et morte à Paris le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Mariée à un pilote d’essai et de chasse, mort au retour d’une mission au début de la Seconde Guerre mondiale, Janalla Jarnach entre au service de la Résistance en dans le groupe du docteur Paul Denis (réseau Alliance). Un sang froid remarquable et un dévouement à toute épreuve lui permettent d’accomplir des missions souvent délicates et périlleuses.

Restauratrice, elle sauve de nombreuses personnes menacées d’arrestation en les cachant et en les nourrissant dans son établissement.

Amie de la première heure, elle n'a de cesse de soutenir l'acteur Paul Azaïs après son accident en 1943. Ensemble, en , ils créent l'association La roue tourne, consacrée à l'aide aux gens du spectacle en difficulté[1]. Elle en assure la présidence durant 47 ans.

Comme elle aimait à le dire, « la roue grince plus qu’elle ne tourne ». Malgré l’ampleur des besoins et la pénurie des ressources, elle ne renonça jamais.

Elle a également été vice-présidente de l'association « Les artistes du music-hall anciens combattants ».

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Décès de la mère de «La roue tourne». », Libération.fr,‎ (lire en ligne)
  2. JO du , page 22 [1]

Liens externes[modifier | modifier le code]