Jan de Wael I

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jan de Wael I
Jandewael-1558-1633.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Peintre, graveurVoir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Autres informations
Membre de
Guilde de Saint-Luc d'Anvers (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mouvement

Jan de Wael I (1558–1633) est un artiste peintre et graveur flamand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jan de Wael est né à Anvers en 1558[1].

Élève de Frans I Francken en 1570[1], il devient maître à la guilde de Saint-Luc d'Anvers en 1584.

Il voyage à Paris avec le peintre Jan de Mayer. Il y a un certain succès, et quand il rentre à Anvers, il se marie avec Gertrude de Jode en 1588. Elle provient d'une famille d'artistes : son père est le cartographe Gerard de Jode, son frère le graveur Pieter de Jode l'Ancien et Pieter de Jode le Jeune son neveu[2]. Il devient le doyen de la guilde en 1595[1].

La notoriété de Jan de Wael réside principalement dans sa qualité de maître : il a formé ses fils Cornelis et Lucas comme peintres et graveurs. Ceux-ci ont été particulièrement actifs à Gênes où leur atelier était le centre névralgique de l'activité néerlandaise et flamande dans la ville[3]. L'un des élèves les plus importants de De Wael est Jan Roos (en), qui s'établit lui aussi de façon permanente à Gênes, où il a une grande influence sur les peintres de l'école génoise. On peut aussi mentionner Jacques Firens et Carel Simons[1].

Antoine van Dyck l'a inclus dans son Iconographie (Icones Principum Virorum), une collection de portraits des principales personnalités contemporaines au peintre.

Jan de Wael meurt à Anvers le [1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e (en) « Fiche de Jan de Wael », sur Rkd.nl (consulté le 8 mars 2017).
  2. (en) « Fiche de Jan de Wael », sur Fitzwilliam (consulté le 8 mars 2017).
  3. Houbraken 1718, p. 42.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :