Jan de Beer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un peintre
Cet article est une ébauche concernant un peintre.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Jan de Beer
Naissance
Décès
Activité
Nativité, 1515-1525

Jan de Beer est un peintre primitif flamand actif à Anvers entre 1495 et 1528, et un des membres les plus importants des Maniéristes anversois, un groupe de peintres travaillant à Anvers au début du XVIe siècle.

Il est probablement né vers 1475[1] et mort en 1528. Élève de Gillis van Everen en 1490, il devient franc-maître en 1504 avant d'être nommé doyen de la guilde des peintres d'Anvers en 1515. Il eut plusieurs élèves dont son fils, Aert de Beer.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Deux œuvres seulement sont signées (un dessin et une crucifixion). Au total une vingtaine d'œuvres lui sont attribuées[2].

Exposition[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le siècle de Bruegel. La peinture en Belgique au XVIe siècle, cat. d'expo., Musées royaux des beaux-arts de Belgique, Bruxelles, 27 sept. - 24 nov. 1963, p. 46.
  2. Hibou J, Jan de Beer, un "maniériste anversois", Dossier de l'art no 184, avril 2011, p. 76-81.
  3. Sujet tiré de la Légende dorée de Jacques de Voragine.
  4. Auparavant le tableau était passé en vente aux enchères à Londres chez Sotheby's, le 6 juillet 2000, lot n° 21. Il fut adjugé pour 32 700 £.
  5. Exposition Jan de Beer aux National Gallery

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Pour le tableau du Louvre:

  • (de) Max Jakob Friedländer, Die Altniederländische Malerei, Berlin, 1933, XI, p. 117, no 17.
  • (en) Max Jakob Friedländer, Early Netherlandish Painting, ed. H. Pauwels, Leiden, 1974, XI, pp. 68-69, no 17.
  • (de) K. Demus, F. Klauner et K. Schütz, dans le catalogue der Gemäldegalerie. Vlämische Malerei von Jan van Eyck bis Pieter Bruegel D. Ä., Vienne, 1981, p. 46.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :