Jan Storms

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jan Storms
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 93 ans)
TremeloVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipes professionnelles
07.1949-12.1949Automoto et R.I.H. Sport
1950-1951 Terrot et Magnat-Debon
1952 Dilecta, J.B. Louvet et Girardengo
1953-1954 L'Avenir et Libertas-Girardengo
1955 Plume Sport, L'Avenir et Plume-Vainqueur
1956 Plume-Vainqueur
1957 Thompson et Plume-Vainqueur
1958 Bertin-Milremo-The Dura
1959 Vedette-Verveer, Simca-Verhoeven et Plume Sport
1960Vedette-Verveer
1961-1962 Libertas-Eura Drinks
1963 Solo-Terrot-Van Steenbergen

Jan Storms (né le à Tremelo et mort dans la même ville le ) est un coureur cycliste belge, professionnel de 1949 à 1963.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a remporté peu de succès au cours de sa longue carrière et presque tous sur des courses de deuxième rang en Belgique. Il a néanmoins obtenus de nombreuses places d'honneur dans les classiques et les semi-classiques les plus importantes du calendrier belge.

Il a participé à un seul grand tour, le Tour de France de 1950 avec l'équipe des Aiglons belges. Il ne termine pas la course et abandonne lors de la quinzième étape. Son meilleur résultat est une huitième place lors de la deuxième étape, qui s'est terminée à Liège en Belgique et qui a été remportée par l'Italien Adolfo Leoni.

Pilote particulièrement adapté aux classiques ardennaises, il exprime ses meilleures qualités notamment sur la Flèche wallonne qu'il termine à la troisième place en 1950, derrière Fausto Coppi et Raymond Impanis. Il est également quatrième en 1952 et sixième en 1953 et 1954.

Il réalise sa meilleure saison en 1953, s'illustrant dans les compétitions les plus importantes de Belgique. Fin mars, il est quatrième du Tour du Limbourg et septième de Gand-Wevelgem. En avril, il se classe septième de Paris-Bruxelles, puis le mois suivant, il enchaîne en terminant successivement sixième de la Flèche wallonne et quatrième de Liège-Bastogne-Liège. Ces deux derniers résultats lui permettent de remporter le Week-end ardennais, un classement par points tenant compte des classements sur les deux classiques ardennaises. En juin, il gagne Bruxelles-Bost.

En 1954, il termine le Tour du Limbourg à la troisième place et en 1955 il obtient le même classement au championnat de Belgique sur route. En 1956 il termine quatrième du Grand Prix de l'Escaut.

Son seul résultat significatif dans une course par étapes est une septième place sur le Tour de Luxembourg en 1952.

Il meurt le 2 septembre 2019 à 95 ans[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

1 participation

  • 1950 : abandon (15e étape)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]