Jan Frans van Douven

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jan Frans van Douven
Jan Frans van Douven 006.jpg
Autoportrait, c.1715
Naissance
Décès
Activité
Lieux de travail
Enfant
Frans Bartholomeus Douven (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Jan Frans van Douven, ou Johan Francois Douven, né à Ruremonde le – décédé à Düsseldorf en 1727, est un peintre de portraits des Pays-Bas méridionaux appartenant à l'école néerlandaise de Leyde[1]. Né à Ruremonde, il passe la plupart de sa vie en tant que peintre de cour à Düsseldorf, aujourd'hui en Allemagne, où il crée la plupart de ses œuvres.

Biographie[modifier | modifier le code]

Selon Houbraken, son père Gérard Douven était un prêtre canon dans le chapitre de Ruremonde et avait passé plusieurs années à Rome où avait appris à apprécier l'art. Il transmet son enthousiasme à son fils et lui enseigne le latin à l'âge de onze ans ainsi que quelques techniques artistiques. Cependant son père meurt jeune (33 ans) et sa mère le place comme apprenti pendant deux ans à Liège sous la supervision du peintre Gabriel Lambertin (qui a également étudié à Rome). Quand son cousin, le peintre Chistopher Puitlink, revient de son voyage à Rome, le jeune Johan étudie avec lui. Son travail est remarqué par Don Jan Dellano Velasco, le ministre des finances a Roermond pour Charles II d'Espagne. Il passe trois années à travailler pour lui, copiant les œuvres des peintres romains pour son grand cabinet de peinture[2].

Selon le RKD, il est le neveu de son maître Christoffel Puytlinck et le père du peintre Frans Bartholomeus Douven[3]. En 1682 il s'installe à Düsseldorf comme peintre officiel de la cour de l'électeur palatin de Rhénanie, Jean-Guillaume de Neubourg-Wittelsbach (aussi appelé Jean-Guillaume par les populations locales)[3]. À partir de 1682, il travaille sur une série de tableaux commandés par l'électeur palatin. Ces peintures représentent des scènes de la vie quotidienne du prince et de sa seconde épouse, Anne-Marie-Louise de Médicis (« Scènes de la vie de la Cour de Düsseldorf »). Van Douven joue un rôle majeur dans la création de la galerie de peinture du palais de Düsseldorf.

Van Douven se rend également à Vienne, accompagnant l'électeur palatin lors d'un voyage. À cette occasion, il peint les portraits de l'empereur et de l'impératrice. Il peint également des portraits d'autres princes et d'aristocrates ou de célébrités comme le célèbre musicien Arcangelo Corelli.

Œuvres (sélection)[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :