Jan Czyński

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un écrivain image illustrant polonais
Cet article est une ébauche concernant un écrivain polonais.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Jan Kazimierz Czyński, né le 20 janvier 1801 à Varsovie (Royaume de Prusse à l'époque), mort le 30 janvier 1867 à Londres, est un avocat, écrivain et essayiste politique polonais d'origine juive, partisan du frankisme et du fouriérisme. Il est militant indépendantiste, socialiste utopique et démocrate radical.

Biographie[modifier | modifier le code]

Czyński est diplômé en droit de l'Université de Varsovie. Il est partisan des Jacobins et membre de la Société patriotique (pl) (en polonais : Towarzystwo Patriotyczne). Il participe à l'insurrection polonaise contre la Russie de 1830-31. Le gouvernement russe offre une prime de 1 000 chervonets (en) pour sa capture et, après la défaite des patriotes polonais et à l'instar de nombreux de ses compatriotes, il s'exile, d'abord en France et Belgique et enfin en Angleterre. Il a fait partie de diverses organisations d'immigrés et a collaboré à de nombreux périodiques français et polonais où il publie des articles sur des thèmes socio-politiques et historiques.

Czyński entretiendra une tumultueuse et longue amitié avec la féministe belge Zoé de Gamond.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Question de Juifs Polonais (Question on Polish Jews), Paris, 1831
  • Le Réveil d'Israël, Paris, 1847
  • Le Fils de la Juive, Paris, 1848
  • Israël en Pologne, Paris, 1861

Références extérieures[modifier | modifier le code]