Jan Czyński

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jan Kazimierz Czyński, né le 20 janvier 1801 à Varsovie (Royaume de Prusse à l'époque), mort le 30 janvier 1867 à Londres, est un avocat, écrivain et essayiste politique polonais d'origine juive, partisan du frankisme et du fouriérisme. Il est militant indépendantiste, socialiste utopique et démocrate radical.

Biographie[modifier | modifier le code]

Czyński est diplômé en droit de l'Université de Varsovie. Il est partisan des Jacobins et membre de la Société patriotique (pl) (en polonais : Towarzystwo Patriotyczne). Il participe à l'insurrection polonaise contre la Russie de 1830-31. Le gouvernement russe offre une prime de 1 000 chervonets (en) pour sa capture et, après la défaite des patriotes polonais et à l'instar de nombreux de ses compatriotes, il s'exile, d'abord en France et Belgique et enfin en Angleterre. Il a fait partie de diverses organisations d'immigrés et a collaboré à de nombreux périodiques français et polonais où il publie des articles sur des thèmes socio-politiques et historiques.

Czyński entretiendra une tumultueuse et longue amitié avec la féministe belge Zoé de Gamond.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Question de Juifs Polonais (Question on Polish Jews), Paris, 1831
  • Le Réveil d'Israël, Paris, 1847
  • Le Fils de la Juive, Paris, 1848
  • Israël en Pologne, Paris, 1861

Références extérieures[modifier | modifier le code]