Jan Bojer Vindheim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jan Bojer Vindheim (né à Sauda en 1945) est un politicien, poète, journaliste et activiste Norvégien.

Membre et ancien chef du parti écologiste norvégien Mijøpartiet de grønne, il est également engagé dans un certain nombre de causes tell que la légalisation du cannabis en Norvège ou les droits Kurdes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir travaillé dans des collectives à Oslo et dans le Nord du fylke du Troms, il s'installe à Trondheim.

Dans les années 1970, membre de la Føderasjonen av Anarkister og Frihetlige Sosialister (FAFS - Fédération des anarchistes et des socialistes libertaires), il participe activement aux journaux Gateavis et folkebladet, ainsi qu'à la revue Vannbæreren.

Dans les années 1970 il débute également en littérature et traduit plusieurs livres en plus de publier plusieurs recueils de sa propre poésie.

Dans les années 1980 il fait ses débuts en politique avec le parti Venstre avant de rejoindre le jeune et très minoritaire parti écologiste MDG. Il devient en 1991 le premier représentant élu dans un conseil municipale de ce même parti, ceci à Trondheim. En 2015 il est élu à l'assemblé du fylke du Sud-Trøndelag. Il est porte parole de MDG à plusieurs reprises : 1993-1994, 2001-2004, 2007-2008.

En 2007 il reçoit une maitrise en théologie de l'université de Trondheim (NTNU), pour laquelle il présente un mémoire intitulé Les mythes des ovnis et la théosophie (Ufomyter og teosofi)[1].

Oeuvre[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Radio lys (1970)
  • Fiskene forsvinner (1972)
  • Rav vind (1975)
  • Juvel-treet (1977)
  • Fugl fønix (1995)

Reportages et ouvrages de recherche[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (no) « Jan Bojer Vindheim », Vindheimbloggen,‎ (lire en ligne)