Jan Šrámek

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jan Šrámek
Jan Šrámek.jpg

Monseigneur Jan Šrámek.

Fonctions
Premier ministre
Gouvernement provisoire tchécoslovaque
-
Député (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
PragueVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Faculté de théologie Saints-Cyrille-et-Méthode de l'université Palacký (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Religion
Parti politique
Distinctions
Liste détaillée
Ordre de Tomáš Garrigue Masaryk
Honorary citizenship of Brno (d) ()
Honorary citizenship of Třebíč (d) ()
Q51954535 ()
Grand-croix de l'ordre Polonia Restituta (d) ()
Grand officier de l'ordre de Tomáš Garrigue Masaryk (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Jan Šrámek, né le à Grygov et mort le à Prague, margrave de Moravie, est un ecclésiastique et homme politique tchécoslovaque. Il est Premier ministre du gouvernement tchécoslovaque en exil de juillet 1940 à avril 1945.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fonde en 1919 le Parti populaire tchécoslovaque et en devient le président. De 1921 à 1922 il est ministre des Transports. En 1925 il prend ses distances avec le Vatican qui condamne la commémoration officielle par le pouvoir tchèque de l'anniversaire de la mort de Jan Hus[1]. De 1925 à 1926 il est ministre des Postes et Télégraphes, d'octobre 1926 à janvier 1927 ministre de la Santé et de l'Éducation physique dans le gouvernement d'Antonín Švehla et de 1926 à 1929 ministre de la Sécurité sociale. Il est de décembre 1929 à 1938 ministre de l'Unification.

Avec son parti il condamne les Accords de Munich. Il dirige le gouvernement tchécoslovaque en exil à Londres du 21 juillet 1940 au 5 avril 1945. Du 5 avril 1945 au 25 février 1948 il est nommé vice-Premier ministre de Tchécoslovaquie sous la présidence d'Edvard Beneš. A la prise du pouvoir des communistes en février 1948 son parti est interdit et il se retire de la vie politique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Roy Domenico, Mark Hanley Encyclopedia of modern christian politics éd. Greenwood press 2006 p. 152 (ISBN 0-313-33889-2)

Liens externes[modifier | modifier le code]