Jamrosat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Syzygium jambos, jambosier, Pomme rose

Le jamrosat (Syzygium jambos), aussi appelé jambrosade, jambosier, jam-rose ou encore pomme rose, est un arbre de la famille des Myrtacées, originaire de la région indo-malaise.

Description[modifier | modifier le code]

Fleurs
Syzygium jambos, mûrs

Aspect général[modifier | modifier le code]

L'arbre peut atteindre une quinzaine de mètres de hauteur[2].

Feuilles[modifier | modifier le code]

Fruits du jamrosat

Les feuilles, opposées, sont lancéolées et longuement acuminées. Elles mesurent 10 à 23 centimètres de long et 2,5 à 5 centimètres de large[2].

Fleurs[modifier | modifier le code]

Les fleurs, disposées en bouquets sommitaux, sont caractéristiques des Myrtacées, avec environ 200 spectaculaires étamines de couleur crème.

Fruits[modifier | modifier le code]

Le fruit est une baie de 3 à 5 cm de diamètre[3], pouvant aller du jaune pâle au rouge foncé, dont les tissus internes se distendent formant ainsi un fruit « creux » contenant souvent une graine unique devenue libre comme dans un grelot. Le fruit est comestible. La chair a la consistance d'une pomme croquante et peut avoir le parfum de la rose, d'où les noms qui sont attribués tant à l'arbre qu'à son fruit. Ce dernier peut être consommé cru ou servir à des préparations de liqueurs parfumées.

Distribution[modifier | modifier le code]

Originaire de la région indo-malaise, l'espèce a été introduite dans de nombreuses régions tropicales comme arbre fruitier[2].

Elle affectionne les climats chauds et humides ou, lorsque le climat est un peu plus sec, se cantonne dans les ravins ombragés ou près des cours d'eau.

Caractère envahissant[modifier | modifier le code]

L'espèce montre un caractère envahissant très fort, notamment à La Réunion et en Nouvelle-Calédonie[2]. Elle supplante alors les formations végétales naturelles indigènes.

En Nouvelle-Calédonie, elle envahit les forêts intactes ; son impact dans la zone de Farino et Sarraméa est important[4].

Dénomination[modifier | modifier le code]

En vieux sanskrit, l'Inde actuelle était appelée par les Indiens eux-mêmes Jambudvipa, qui signifie "pays des jamrosats" (jambu = jamrosat ; dvipa = pays). En khmer, le fruit est appelé "dak-mei" (ដកម៉ៃ).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. IPNI. International Plant Names Index. Published on the Internet http://www.ipni.org, The Royal Botanic Gardens, Kew, Harvard University Herbaria & Libraries and Australian National Botanic Gardens., consulté le 13 juillet 2020
  2. a b c et d Groupe espèces envahissantes, Plantes envahissantes pour les milieux naturels de Nouvelle-Calédonie, Nouméa, Agence pour la prévention et l'indemnisation des calamités agricoles ou naturelles (APICAN), , 222 p., pp. 186-187
  3. « Caribfruits - Pomme rose / Fruits Tropicaux », sur caribfruits.cirad.fr (consulté le )
  4. Vanessa Hequet, Mickaël Le Corre, Frédéric Rigault, Vincent Blanfort, Les espèces exotiques envahissantes de Nouvelle-Calédonie, IRD, Institut de Recherche pour le Développement, , 87 p. (lire en ligne), p. 17, 33

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :