Jamie Gold

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gold.

Jamie Gold
Image illustrative de l’article Jamie Gold
Jamie Gold aux World Series of Poker 2006
Pseudonyme aucun
Lieu de résidence Malibu (Californie)
Gains en tournois live
Gain le plus important 12.000.000 $
Gains cumulés 12.588.364 $
World Series of Poker
Bracelets WSOP 1
ITM 3
Meilleur classement
au Main Event
Vainqueur, 2006

Informations exactes le 16 novembre 2018

Jamie Gold, né le 25 août 1969[1] est un producteur de télévision américain, joueur amateur de poker. Il est connu pour avoir remporté en 2006 le Main Event des World Series Of Poker.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gold est né à Kansas City, dans le Missouri, sous le nom de Jamie M. Usher et s'est installé à Manhattan dès son plus jeune âge avec sa mère. Son nom a par la suite été changé par ordonnance du tribunal pour Jamie M. Gold à la suite du divorce et du remariage de sa mère avec le Dr Robert Gold. La famille a déménagé à Paramus, dans le New Jersey, où Gold a été élevé par sa mère et son second mari. Diplômé de la Paramus High School en 1987, il a ensuite obtenu un baccalauréat de l'Université d'État de New York à Albany en 1991 et étudié le droit du divertissement à UCLA.

À 16 ans, Gold est pris comme stagiaire dans l'industrie du divertissement à la J. Michael Bloom & Associates Talent Agency. Il est devenu agent de talents à l'âge de 21 ans, mais est rapidement passé à la gestion et à la production, montant sa propre société JMG Management. Parmi les clients de Gold figurent Jimmy Fallon, James Gandolfini et d'autres[2].

Main Event des WSOP 2006[modifier | modifier le code]

Dès le jour 4 du Main Event, Jamie Gold devient chipleader du tournoi et le restera jusqu'à la fin du tournoi (au jour 8)[3]. Il est encouragé par Johnny Chan, son ami et mentor[4],[5]. Devant les caméras, il se fait remarquer par son style non conventionnel[6], parlant à ses adversaires et montrant ses bluffs pour les destabiliser[7],[5]. En table finale, il élimine lui même 7 de ses 8 adversaires[3].

Après sa victoire, il appelle en larme, son père qui n'a pas pu venir car souffrant d'une sclérose latérale amyotrophique[8].

En remportant le Main Event, il empoche le premier prix record de 12 millions de dollars, un record qui sera battu 6 ans plus tard, par Antonio Esfandiari après sa victoire sur The Big One for One Drop lors des WSOP 2012.

L'après Main Event[modifier | modifier le code]

En 2007 et 2008, il participe à plusieus émissions de poker dont High Stakes Poker[9] et Poker After Dark (en)

Il s'éloigne ensuite du poker, s'occupe de ses investissement et d'activités caritatives[6].

En 2014, Jamie Gold a participé au lancement du "Island Breeze", un navire reconditionné transformé en casino au large de Palm Beach en Floride. Il a prêté son nom à la salle de poker. Cependant, l'entreprise a rencontré des problèmes techniques et a fermé ses portes au bout de deux ans[6].

En 2018, il est toujours dans les 50 premiers de All Time Money List, le classement mondial des joueurs en fonction de leurs gains en tournoi[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Looking golden in Vegas - Mark Schwarz, The Record
  2. (en) Biographie de Jamie Gold sur pokerlistings.com
  3. a et b (en) Jamie Gold's Path to Glory sur bodognation.com, le 11 aoüt 2006
  4. WSOP 2006 - Aggressif, Jamie Gold remporte le pactole sur pokernews.com, le 11 août 2006
  5. a et b Final Hand of WSOP 2006 sur youtube.com
  6. a b et c jamie Gold, interview d'un champion clivant sur clubpoker.net, le 6 novembre 2017
  7. (en) Jamie Gold vs Phralad Friedman, WSOP 2006 sur youtube.com
  8. (en) Mireya Navarro,After the Winning Hand sur le New York Times, le 10 septembre 2006.
  9. Jamie Gold goes allin on High Stakes Poker sur youtube.com
  10. All Time Money List, Top 1000 sur The Hendon Mob Poker Database

Liens externes[modifier | modifier le code]