James Vibert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
James Vibert
Hodler Vibert 1907.jpg

Ferdinand Hodler, Portrait de James Vibert (1907), Institut d'art de Chicago.

Naissance
Décès
(à 69 ans)
Plan-les-Ouates, Drapeau de la Suisse Suisse
Nationalité
Activité
Maître
Mouvement

James Vibert, né le 15 août 1872 à Carouge, et mort le 2 mai 1942 à Plan-les-Ouates, est un sculpteur suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

James Vibert est d'abord formé comme ferronnier à l'école des arts industriels de Genève de 1885 à 1887 dirigée par Jules Salmson, puis est diplômé en modelage et en dessin à Lyon. Il revient à Genève en 1889, puis s'installe à Paris en 1892, où il côtoie les poètes symbolistes. Il travaille ensuite comme praticien dans l'atelier d'Auguste Rodin de 1894 à 1898, où il approfondit son lien au symbolisme.

À son retour en Suisse en 1903, Vibert devient professeur à l'École des beaux-arts de Genève, où il restera jusqu'en 1935. Il est membre de la commission fédérale des beaux-arts de 1906 à 1908, puis de 1923 à 1926. En 1914, il réalise sur commande une sculpture monumentale pour le Palais fédéral à Berne, le ''Serment des trois Suisses'' (de).

Franc-maçon, il est membre de la Grande Loge suisse Alpina[1].

Ferdinand Hodler a réalisé deux portraits de James Vibert, en 1907 et en 1915.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Charles Baudouin, James Vibert, La Chaux-de-Fonds, Les nouveaux cahiers, 1943
  • Jean de Fontanes, La vie et l'œuvre de James Vibert, Statuaire suisse, Genève, P.-F. Perret-Gentil, 1942
  • Emilie Schaub-Koch, James Vibert : statuaire, Genève, Pro Arte, 1942

Liens externes[modifier | modifier le code]