James Stannard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stannard.
James Stannard
Description de l'image JAMES STANNARD (cropped).jpg.
Fiche d'identité
Naissance (35 ans)
à Brisbane (Australie)
Taille 1,74 m (5 9)
Position demi de mêlée, demi d'ouverture
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a

2007
2012-2013
2013-2014

2008
2009-2010
2011-2012
Clubs et provinces
Perth Spirit
Toyota Industries Shuttles
Eastwood
Franchises
Western Force
Brumbies
Western Force

3 (9)[1]

8 (20)[1]

10 (5)[1]
2 (0)[1]
19 (79)[1]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2010-2018Drapeau : Australie Australie à sept245 (1239)[2]

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 4 juillet 2018.

James Stannard, né le à Brisbane (Australie), est un joueur de rugby à sept et de rugby à XV australien. Il évolue aux postes de demi de mêlée ou demi d'ouverture. Entre 2014 et 2018, il est joueur à plein temps avec l'équipe d'Australie de rugby à sept qui dispute les World Rugby Sevens Series. Il mesure 1,74 m pour 82 kg.

Carrière[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

James Stannard a joué avec l'équipe des Perth Spirit en 2007 lors de l'unique édition de l'ARC, disputant trois matchs pour un essai inscrit[3].

En 2008, il fait ses débuts en Super Rugby avec la franchise australienne de la Western Force, où il remplace Matt Henjak qui est licencié pour problèmes disciplinaires[4].

James Stannard rejoint ensuite les Brumbies pour deux saisons, durant lesquelles il ne joue que très peu (deux matchs) car il est éclipsé par Josh Valentine et Patrick Phibbs[5],[6].

Il retourne ensuite jouer avec la Western Force pour les saisons 2011 et 2012, où il sera surtout utilisé au poste de demi d'ouverture en raison des récurrentes absences des habituels du poste tel que James O'Connor ou Willie Ripia[7],[8].

En 2012, il quitte l'Australie pour rejoindre la Top League Ouest A (deuxième division régionale japonaise) et le club des Toyota Shokki Shuttles[9]. Il aide ainsi son équipe à remporter le championnat, permettant au club de retourner en Top League[10]. Cependant, il quitte le club à la fin de la saison pour retourner en Australie[11].

Il évolue alors deux saisons avec Eastwood Rugby Club en Shute Shield avant de devenir joueur à plein temps avec l'équipe d'Australie de rugby à sept, avec pour objectif les Jeux Olympiques de 2016 à Rio de Janeiro[12].

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

En rugby à sept[modifier | modifier le code]

James Stannard a fait ses débuts avec l'équipe d'Afrique du Sud à sept en février 2010[13].

Avec les Aussie Thunderbolts, il a participé à sept éditions des World Rugby Sevens Series et à la coupe du monde de rugby à sept 2013, inscrivant au total 1239 points (dont 68 essais) en 245 matchs[2].

Il remporte également la médaille d'argent à l'épreuve de rugby à sept des Jeux du Commonwealth 2010[14].

En juin 2018, il est forcé de se prendre sa retraite sportive après une fracture du crâne subie lors d'une agression dans la rue[15],[16]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club et province[modifier | modifier le code]

  • 31 matchs de Super Rugby avec la Western Force et les Brumbies.

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e « James Stannard », sur www.itsrugby.fr (consulté le 4 juillet 2018)
  2. a et b « James Stannard », sur www.worldrugby.org
  3. (en) « Spirit edge the Tornadoes », sur www.superxv.com,
  4. (en) « Stannard standing tall », sur www.planetrugby.com,
  5. (en) « Brumbies sign up Stannard », sur www.planetrugby.com,
  6. (en) « Brumbies cut halves Josh Holmes and James Stannard from their 2010 squad », sur twf.com.au,
  7. (en) « Force's Stannard gunning for starting berth », sur www.watoday.com.au,
  8. (en) « Western Force scrum-half James Stannard happy to be Mr Fix-It », sur www.perthnow.com.au,
  9. « Toyota Shokki Shuttles recrute du très lourd! », sur www.japonrugby.net,
  10. « Toyota Shokki Shuttles champion! », sur www.japonrugby.net,
  11. « Neuf départs et quatre arrivées chez Toyota Shokki Shuttles », sur www.japonrugby.net,
  12. (en) « Former boilermaker James Stannard now in thick of campaign to get Australian Sevens to Olympics », sur www.couriermail.com.au,
  13. (en) « Stannard Enjoying Sevens Heaven », sur www.questia.com,
  14. (en) « Australian Rugby Sevens at the Commonwealth Games : the story so far », sur www.rugby.com.au,
  15. (en) « Australian rugby sevens captain James Stannard's skull fractured in alleged one-punch attack », sur www.theguardian.com,
  16. (en) « James Stannard forced to retire from rugby after punch to head », sur www.theguardian.com,

Liens externes[modifier | modifier le code]