James Ross (écrivain américain)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ross.
James Ross
Naissance
Norwood, Caroline du Nord, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

James Ross, né en 1911 à Norwood, en Caroline du Nord, et mort en , est un auteur américain de roman policier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études à Elon College et Louisburg, avant de devenir ouvrier agricole, puis bûcheron. Il commence à écrire des nouvelles qu'il ne parvient pas à faire publier. En 1935, il est fonctionnaire des impôts à Greensboro. Il s'engage dans l'armée lors de la Seconde Guerre mondiale. À son retour aux États-Unis en 1946, il subsiste en exerçant divers métiers et en vendant des nouvelles, notamment dans le magazine Collier's Weekly. En 1953, il est journaliste au Morning News de Savannah, puis au Daily News de Greensboro où il est chargé de couvrir l'actualité politique.

Une poire pour la soif est l'unique roman de l'auteur. Publié en 1940 aux États-Unis, le livre, qui se déroule pendant la Grande Dépression dans le milieu des bootleggers, est remarqué par Raymond Chandler et rencontre un certain succès d'estime, mais les ventes restent faibles.

James Ross est décédé en 1990.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Roman[modifier | modifier le code]

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Zone Interior (1949)
  • How to Swap Horses (1949)
  • Killer Patrol (1950)
  • Natural-Born Liar (1953)

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]