James R. Clapper

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
James R. Clapper, Jr.
Description de cette image, également commentée ci-après
Portrait de James R. Clapper.
Nom de naissance James Robert Clapper, Junior
Naissance
Fort Wayne (Indiana)
Activité principale
Distinctions
Legion of Merit (3)
Bronze Star (2)
Air Medal (2)

James Robert Clapper, Jr., né le à Fort Wayne (Indiana)[1],[2], est un ancien lieutenant général de l'US Air Force, ancien directeur du renseignement national des États-Unis. Il est également directeur de la Defense Intelligence Agency entre 1992 et 1995 et directeur de la National Geospatial-Intelligence Agency de 2001 à 2006.

Le 5 juin 2010, le président Barack Obama le nomme pour remplacer Dennis C. Blair comme directeur du renseignement national, décision confirmée par le Sénat des États-Unis le 5 août 2010. Il quitte son poste début 2017.

Suite à la révélation en Juin 2013 de documents détaillant les pratiques de la NSA en terme de collection de métadonnées liées aux appels téléphoniques de millions d'Américains, deux élus du Congrès des Etats Unis accusent Clapper de parjure pour avoir déclaré sous serment plus tôt la même année devant un comité du Congès que la NSA ne collectait aucun type de données concernant des millions Américains. Un sénateur demande sa démission[3] et un groupe de 26 sénateurs co-signent une lettre exprimant leur inquiétude et leurs interrogations suite aux réponses de Clapper[4]. En novembre 2016, Clapper démissione de son poste de directeur des services de renseignements, à effet du terme du mandat du Président Obama[5]. En mai 2017, il rejoint le think tank Center for a New American Security (CNAS) à Washington en tant que Senior Fellow pour le renseignement et la sécurité nationale.

Education[modifier | modifier le code]

  • 1970 Diplome de master of arts degree en sciences politiques, St. Mary's University, Texas

Clapper possède également un honorary doctorate en renseignement stratégique du Joint Military Intelligence College, Washington, D.C., où il a enseigné comme adjunct professor.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Will Attend Christening », Pqasb.pqarchiver.com, (consulté le 14 novembre 2012).
  2. (en) « General Clapper Nominated DNI Chief », RttNews.com, (consulté le 14 novembre 2012).
  3. Aaron Blake, « Rand Paul: Clapper lied to Congress », Washington Post,‎ (lire en ligne)
  4. (en) Aaron Blake, « 26 senators demand answers from Clapper on surveillance », Washington Post,‎ (lire en ligne)
  5. (en) Martin Matishak and Bryan Bender, « National intelligence chief Clapper resigns », Politico,‎ (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :