James McGill

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

45° 30′ 18″ N 73° 34′ 38″ O / 45.505, -73.57722

image illustrant un homme politique image illustrant canadien
Cet article est une ébauche concernant un homme politique canadien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

James McGill
James McGill.jpg

Portrait de James McGill par Louis Dulongpré

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
MontréalVoir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activité
Bronze sur le campus centre-ville de l'Université McGill

James McGill (né le à Glasgow, en Écosse, mort le (à 69 ans) à Montréal, au Bas-Canada) un homme d'affaires et philanthrope écossais établi au Bas-Canada. Il est le fondateur de l'Université McGill.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1776, il épouse Marie-Charlotte Guilimin, qui a déjà deux fils.

Il devient prospère en tant que marchand à l'époque de la traite des fourrures, faisant affaires au sud des Grands Lacs. Il s'associe à Issac Todd et, ensemble, ils fondent une entreprise qui croît pendant une trentaine d'années. À partir de 1770, il oriente ses investissements vers le marché immobilier et il abandonne complètement la fourrure en 1810 à cause du Traité de Londres de 1795 et de la dépréciation de la fourrure. On disait de lui qu'il était l'homme le plus riche de Montréal et il a fait de nombreux dons caritatifs, dont celui à la « Royal Institution for the Advancement of Learning », pour fonder l'Université McGill.

Il est élu député de Montréal (Ouest) en 1792 et en 1800 à la Chambre d'assemblée du Bas-Canada. Il meurt en 1813, juste avant sa nomination au Conseil législatif.

James McGill est enterré au cimetière protestant « Dufferin Square Cemetery », mais en 1875, ses restes sont transférés en face du Pavillon des arts, sur le campus de l'Université au centre-ville de Montréal.

Liens externes[modifier | modifier le code]