James Fitz-James Stuart (2e duc de Berwick)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fitz-James (homonymie).
James Fitz-James Stuart
Jacobo Fitz-James Stuart y Burke.jpg
Fonctions
Ambassadeur
Ambassadeur d'Espagne en Autriche
Titre de noblesse
Duke of Berwick (en)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 41 ans)
NaplesVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Diplomate, militaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Honora Burke (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Autres informations
Religion
Grade militaire
Distinctions
Blason Jacques Fitz-James (1670–1734).svg
blason

James Francis (Jacobo Francisco) Fitz-James Stuart, 2e duc de Berwick, (Saint-Germain-en-Laye, France, Naples, Italie ) était un Jacobite et membre de la noblesse espagnole.

Il a hérité de titres à la mort de son père dans la bataille, de Philippsburg, en 1734 au cours de la Guerre de Succession de Pologne (1733-1738). Il a également été Duc de Veragua et de la Vega. Son titre complet est 2e duc de Berwick, 2e comte de Tinmouth, 2e baron Bosworth, 2e duc de Liria et Xerica, grand d'Espagne de 1re classe (à partir de 1716), chevalier de l'ordre de la Toison d'or (à partir du 29 septembre 1714), et le titulaire de plusieurs comtés.

La famille[modifier | modifier le code]

Son père était James FitzJames, 1er duc de Berwick, fils illégitime du roi Jacques II d'Angleterre et d'Arabella Churchill, sœur du 1er duc de Marlborough.

Sa mère était Lady Honora Burke (1675-1698), deuxième fille de William Burke, (d. 1687), 7e comte de Clanricarde et la veuve de l'Irlandais jacobite Patrick Sarsfield, 1er comte de Lucan. Sarsfield et Berwick étaient tous les deux des anciens combattants de l'armée Irlandaise de Jacques II qui sont allés en exil dans le cadre du Vol des Oies sauvages.

Malheureusement, sa mère est morte jeune, à Pézenas, en Languedoc, le 16 janvier 1698, quand il n'avait que 18 mois. Son père, plus tard, s'est remarié, et donc le 2e duc de Berwick avait 12 jeunes demi-frères et demi-sœurs, à l'origine de la ligne française des ducs de Fitzjames (un titre éteint en 1967).

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Le 31 décembre 1716, le 2e duc de Berwick est devenu le deuxième mari de la douairière Catalina Ventura Colón de Portugal y Ayala-Toledo, 9e de la Duchesse de Veragua (14 juillet 1690 – 3 octobre 1739). Catalina Ventura était la fille de Pedro Manuel Côlon de Portugal y de la Cueva, (25 décembre 1651 - 9 septembre 1710). Cela fait que le 2e duc de Berwick aussi duc consort de Veragua et de la Vega.

Ils ont eu 6 enfants, dont 4 ont survécu à l'âge adulte:[1]

  • Jacobo Fitz-James Stuart (28 décembre 1718 - 30 septembre 1785), qui, le 26 juillet 1738 épouse Maria Teresa De Silva y Haro.
  • Pedro de Alcántara, (1720-1791), capitaine-général de la Marine espagnole, marié à Maria Benita de Rozas y Drummond, sans descendance.
  • Ventura (1724 - ????), marié María Josefa Gagigal y Monserrat, eu 1 fils.
  • Maria Guadalupe (1725-1750), épouse de Francesco Maria Pico, Duca di Mirandola, mais pas de descendance.

Carrière[modifier | modifier le code]

James Fitz-James Stuart a été employé par Élisabeth Farnèse et est impliqué dans les batailles sur terre et sur mer de 1717 à 1719 récupérant Naples pour l'Autriche et la Sicile sur le duché de Savoie, créant ainsi le Royaume des Deux-Siciles. Il a combattu en tant que colonel des régiments Irlandais d'Espagne et que Lieutenant Général des armées royales espagnoles, avant d'être promu maréchal de camp en février 1724.

Il a ensuite servi comme ambassadeur d'Espagne en Russie sous l'Empereur Pierre II (décembre 1726 à 1730), emportant avec lui Richard Wall (1694-1777), plus tard ministre dans le gouvernement espagnol. Pendant son séjour en Russie, il a été fait chevalier de l'ordre russe de Saint-André (28 mars 1728), Chevalier de l'Ordre russe de Saint-Alexandre-Nevsky, et chevalier de la Jarretière (par le prétendant James Stuart le 3 avril 1727). De 1730 à 1733 il a été ambassadeur à Vienne, puis de 1733 à sa mort en 1738 ambassadeur auprès du royaume de Naples.

Références[modifier | modifier le code]

  • (es) A. Paz y Melia. La Conquista de Nápoles y Sicilia y relations de Moscovie, por el Duque de Berwick. Précéder una noticia de la vida y escritos del autor por A. Paz y Melia. 468 pages, Madrid (1890). Imprenta y Fundición de M. Tello. Impresor de la Cámara de S. M.
  • (es) Duque de Liria y Jérica, Diario de Viaje un Moscovie, modifier. par Á.L. Encinas, I. Arranz, M. Rodríguez, (ISBN 978-84-7813-324-6), éd. Miraguano, Avril 2008.
  • (es) http://indigo.ie/~wildgees/honora3.htm
  • (es) http://www.tcd.ie/CISS/mmspain.php
  • Groupe de recherche sur l'Irlandais et de l'armée espagnole de la Migration vers l'Espagne par le Professeur Ciaran Brady, M. Declan Downey et le Dr Oscar Morales e-mail à l'TCD (Trinity College Dublin, Irlande). En février 2008.